L'HOTELLERIE SIGNE UNE TRES BELLE SAISON ESTIVALE
L'hôtellerie française a retrouvé son niveau d'avant-covid avec des indicateurs touristiques bien orientés dans tous les territoires.
30 août, 2022 par
L'HOTELLERIE SIGNE UNE TRES BELLE SAISON ESTIVALE
DESCLOS Cécile


Le bilan estival dressé à la mi-août par le cabinet MKG Consulting est réjouissant pour l’hôtellerie française qui a retrouvé quasiment son niveau de fréquentation d’avant crise du Covid. Le taux d’occupation n’est plus en retrait que de 1,2 point par rapport à 2019 et a bondi de 14 points par rapport à 2021, pour atteindre 72,7 %. Et le RevPar, qui s’établit au niveau national à 88 euros, est en hausse de 22 % par rapport à l’été 2019.

Fort rebond dans la Capitale
Après deux étés calamiteux fortement impactés par la pandémie, l’hôtellerie retrouve des couleurs dans la Capitale grâce au retour en force des clientèles étrangères lointaines (notamment les Américains) et du haut de gamme. La fréquentation approche les 80 % comme en 2019 (aux alentours de 40 % en 2021 et 20 % en 2020). Les prix moyens comme le RevPar ont de leur côté progressé de 35 %. Le rattrapage concerne également l’Île-de-France même si la dynamique est plus mesurée. La fréquentation est en retrait de 3 points par rapport à août 2019 et le prix moyen en croissance de 20 %.

Littoral en juillet, province hors littoral en août
De même, la Province a connu un retour à la normale en termes de fréquentation, le taux d’occupation n’étant plus qu’en retrait de 0,7 point comparé à 2019. En parallèle, le prix moyen et le Revpar ont respectivement progressé de 21,6 % et de 20,5 %. À ce titre, ce sont les destinations littorales qui ont surperformé en juillet, avec un taux d’occupation aligné sur celui de juillet 2019. Les destinations hors littoral ont, de leur côté, tiré leur épingle du jeu en août, affichant un gain de 0,7 point par rapport à 2019 en termes de fréquentation. Les régions du quart nord-est de l’Hexagone (Grand Est, Hauts-de-France, Bourgogne-Franche-Comté) ont notamment enregistré de belles performances sous le double effet de la météo (canicule, incendies) et de la présence des clientèles étrangères de proximité (Belges, Hollandais et Allemands).

Pour aller plus loin, découvrez notre étude sur l'immobilier touristique
L'HOTELLERIE SIGNE UNE TRES BELLE SAISON ESTIVALE
DESCLOS Cécile 30 août, 2022
Partager ce poste
Archiver