L'ESSOR DU FRET AERIEN TIRE LES COMMANDES D'AVIONS CARGO
Boeing prévoit que le marché progressera de 4 % par an d'ici 2041, ce qui devrait générer 940 ventes d'avions cargo neufs et la conversion de près de 1 900 avions de passagers.
1 décembre, 2022 par
L'ESSOR DU FRET AERIEN TIRE LES COMMANDES D'AVIONS CARGO
MEZIANI Hélène


Le transport de marchandises par avion a, sans aucun doute, profité de la pandémie du Covid-19. Le dynamisme du commerce international et la sous-capacité du transport maritime ont, en effet, provoqué un envolement du chiffre d’affaires du fret aérien. Entre 2019 et 2022, au niveau mondial, celui-ci a bondi de 70 %, atteignant 170 Md€. Une étude prévoit d’ailleurs que le marché doublera d’ici 2041, progressant de 4 % en moyenne par an. La croissance sera notamment alimentée par l’e-commerce, surtout à destination des pays asiatiques (40 % de l’augmentation de la flotte), devant les échanges entre les Amériques du Nord et du Sud et entre l’Europe et l’Afrique. L’entrée sur le marché de nouveaux acteurs, à l’instar de CMA-CGM, va également dynamiser le marché.

Mais pour atteindre ce rythme de croissance, le fret aérien va devoir augmenter et renouveler sa flotte. Boeing prévoit une augmentation d’environ 2 800 avions : 940 avions cargo neufs et la conversion de 1 855 appareils de passagers. 50 % de ces appareils permettront d’accroître la capacité du secteur tandis que l’autre moitié remplacera des avions âgés et plus polluants. Airbus et Boeing constatent d’ailleurs des niveaux de commande records. Boeing estime, par exemple, que ses commandes d’avions cargo atteindront la centaine d’unités d’ici la fin de l’année (77 commandes fermes à fin octobre), contre 84 en 2021.

Pour aller plus loin, découvrez nos études sur le secteur transport et logistique.
L'ESSOR DU FRET AERIEN TIRE LES COMMANDES D'AVIONS CARGO
MEZIANI Hélène 1 décembre, 2022
Partager ce poste
Archiver