[INTERVIEW] NOUS RESPECTONS LE LIBRE-CHOIX DE LA PHARMACIE
Livmed's se charge de la livraison de médicaments depuis les pharmacies et accompagne ces dernières dans leur digitalisation. Interview de Talel Hakimi, cofondateur et CEO de Livmed's.
9 novembre, 2023 par
[INTERVIEW] NOUS RESPECTONS LE LIBRE-CHOIX DE LA PHARMACIE
MEZIANI Hélène
Crédit photo : LIVMED'S

Comment avez-vous eu l’idée de Livmed’s ?

Talel Hakimi : j’étais courtier en assurances, ce qui m’a permis de découvrir les problématiques et les limites de certains produits que nous mettions en avant, comme la téléconsultation dans les assurances santé. Les clients me disaient qu’une fois la téléconsultation terminée, ils disposaient d’une ordonnance mais étaient livrés à eux-mêmes pour aller chercher les médicaments. Or, la personne la moins apte à se déplacer, c’est le malade. De mon côté, amené régulièrement à aller chercher les médicaments de ma mère qui avait une maladie chronique, je me suis étonné auprès de ma pharmacienne de l’absence de solution de livraison, alors qu’aujourd’hui on peut tout se faire livrer ! Elle m’a expliqué qu’il y avait essentiellement 2 problématiques pour les pharmaciens : la faible digitalisation, notamment l’incapacité à traiter les cartes vitales et les cartes mutuelles à distance, et le manque d’effectifs.

Comment Livmed’s résout ces problématiques ?

T. H. : le recours aux livreurs permet de résoudre le problème du manque d’effectifs. Pour la digitalisation, nous nous sommes inspirés de ce que la Sécurité sociale a mis en place pour traiter les cartes vitales à distance pour la téléconsultation et nous avons répliqué le système pour les pharmaciens. Nous avons aussi observé les autres initiatives qui ont été menées en France, par exemple par La Poste, pour définir un business model positif pour les patients, qui n’ont pas l’habitude de payer pour leurs médicaments, et pour les pharmacies, qui ne dégagent pas de marges suffisantes pour prendre en charge la livraison. Je me suis donc rapproché des mutuelles avec lesquelles je travaillais en tant que courtier, pour qu’elles couvrent le coût et puissent ainsi proposer un service complet autour de la téléconsultation. Depuis janvier 2023, la Sécurité sociale prend aussi en charge 2,50 € en cas de sortie d’hospitalisation.

Comment fonctionne Livmed’s ?

T. H. : nous nous connectons directement aux logiciels métiers des pharmaciens et récupérons leurs bases de données pour disposer des stocks et des prix en temps réel sur l’application. Du côté des patients, il leur suffit de se rendre sur l’application mobile, de télécharger leur ordonnance, leur carte vitale et leur carte mutuelle. Ils peuvent ensuite trouver une pharmacie partenaire à proximité pour organiser la livraison. Le pharmacien a accès au dossier pharmaceutique du patient pour pouvoir mieux le conseiller et peut utiliser une messagerie sécurisée, ou l’appeler, pour échanger avec lui. Quand le pharmacien valide la commande, un livreur vient récupérer un paquet qui est scellé et opaque de façon à préserver le secret médical et l’apporte au domicile du patient.
Il faut noter que si nous avons accès aux prix, l’objectif n’est pas d’être un comparateur. Sur l’application, le patient choisit d’abord sa pharmacie, avant d’avoir accès aux prix. Nous respectons le libre-choix de la pharmacie donc toutes les officines sont référencées, les partenaires apparaissant en rose. Rien n’empêche le patient de solliciter sa pharmacie habituelle pour qu’il propose notre service que nous pouvons activer en 30 minutes.

Quels sont les délais et les prix de la livraison ?

T. H. : nous garantissons une livraison en 30 minutes de la pharmacie au patient, après le traitement par le pharmacien de la commande et les éventuels échanges. Au total, le délai moyen est de 49 minutes.
La livraison est facturée 4,99 € la journée et 9,60 € la nuit, avec un forfait de 3 km, puis 1 € par kilomètre supplémentaire. Nous avons un maillage important en ville donc le forfait de 3 km est généralement suffisant en journée. La nuit, comme il n’y a qu’une pharmacie de garde, les distances sont plus longues.

Comment sélectionnez-vous les livreurs ?

T. H. : d’abord, il faut savoir que nous avons à la fois des livreurs salariés et indépendants. Nous livrons des Ehpad et des établissements de santé, et pour ces clients, nous avons recours à des salariés, qui sont ensuite amenés à également faire des livraisons patients. Dans les villes où le volume est suffisant, comme Paris, Nice, Bordeaux, etc., ce ne sont d’ailleurs que des livreurs salariés. Nous préférons avoir toujours le même livreur pour les pharmacies et les patients, donc quand nous pouvons embaucher un salarié en CDI, nous le faisons. Dans d’autres villes dans lesquelles les commandes ne sont pas encore assez fréquentes, comme Poitiers ou Limoges par exemple, nous faisons appel à des indépendants. Concrètement, lorsque nous ouvrons une nouvelle ville ou une pharmacie, nous donnons le choix aux pharmaciens de sélectionner 2-3 livreurs et de les former pour initier une relation durable.

Comment s’est déroulé le lancement ?

T. H. : nous avons lancé Livmed’s fin 2021 et avons très rapidement rencontré un fort succès, qui a été accéléré par le Covid-19. Notre service permettait de faire gagner du temps à des pharmaciens qui étaient alors débordés par les vaccins, les tests, etc. Et il y avait aussi une réelle demande côté patients, encore plus avec la pandémie car il était risqué pour les personnes les plus fragiles de se déplacer en officine.

Quels sont vos projets désormais ?

T. H. : nous venons de lancer un nouveau service dans notre application, que nous avons présenté à l’Élysée, permettant aux patients de trouver les pharmacies dans lesquelles un médicament est disponible. C’est un projet d’utilité publique dans un contexte de pénurie de certains produits, donc l’objectif est d’être accompagné par le gouvernement. Le patient gagne du temps et peut contacter une pharmacie même lorsqu’elle n’est pas partenaire.
Par ailleurs, d’ici début 2024, nous voulons nous développer en Europe. Nous sommes déjà très sollicités dans des pays frontaliers, comme l’Allemagne, la Suisse ou la Belgique.

Fiche d’identité
Dénomination : Livmed’s
Activité : livraison à domicile de médicaments et produits de parapharmacie
Nombre de pharmacies : 2 300
Nombre de livreurs : 20 000
Web : https://livmeds.com

Copyright : Les Echos Publishing
[INTERVIEW] NOUS RESPECTONS LE LIBRE-CHOIX DE LA PHARMACIE
MEZIANI Hélène 9 novembre, 2023
Partager ce poste
Archiver