HERTZ REVEND UN TIERS DE SA FLOTTE ELECTRIQUE POUR REVENIR A L'ESSENCE

3 ans après avoir misé sur les voitures électriques, Hertz, confronté aux frais d'entretien élevés de ce type de véhicules, vient d'annoncer qu'il va vendre un tiers de sa flotte américaine pour racheter des voitures à essence.
19 janvier 2024 par
HERTZ REVEND UN TIERS DE SA FLOTTE ELECTRIQUE POUR REVENIR A L'ESSENCE
LES ECHOS ETUDES

Crédit photo : Jonathan Weiss www.jetcityimage.com

En octobre 2021, Hertz annonçait la commande de quelque 100 000 Tesla pour un montant record de 4,2 Md$. Une bascule électrique lancée par le loueur de voiture avec pour ambition de prendre de vitesse la concurrence. Moins de 3 ans plus tard, 11 % du parc automobile américain de Hertz est composé de voitures électriques (contre moins de 3 % pour ses concurrents), mais l’objectif des 25 % d’ici la fin de l’année semble abandonné.

Des frais de réparation qui explosent

Le 11 janvier dernier, Hertz a fait savoir qu’il mettait en vente 20 000 véhicules électriques, essentiellement des Tesla Model 3, soit un tiers de sa flotte électrique. En cause, les coûts d’entretien et de réparation de ce type de voitures, deux fois plus élevés que ceux des voitures thermiques. Sans parler du fait que les clients américains ne semblent pas marquer un désir particulier de louer des électriques. Un désintérêt pour ce type de motorisation qu’illustre également la faiblesse du marché des voitures électriques neuves outre Atlantique qui n’a progressé que de 1,3 % en 2023 contre, par exemple, +47 % en France.
Avec le produit de la vente de ces voitures électriques d’occasion, Hertz a annoncé vouloir racheter des voitures à essence. Cette annonce a été fortement sanctionnée par la Bourse de New York.

Copyright : Les Echos Publishing 
Pour aller plus loin, découvrez nos études sur le secteur automobile.

HERTZ REVEND UN TIERS DE SA FLOTTE ELECTRIQUE POUR REVENIR A L'ESSENCE
LES ECHOS ETUDES 19 janvier 2024
Partager cet article
Étiquettes
Archiver