FORTE HAUSSE DE L’ACTIVITÉ DES RESTAURANTS OUVERTS LA NUIT EN 2018
27 août, 2019 par
FORTE HAUSSE DE L’ACTIVITÉ DES RESTAURANTS OUVERTS LA NUIT EN 2018
MEZIANI Hélène


Au sein d’un marché de la restauration globalement morne, le créneau 23h-7h affiche un dynamisme insolent. Les fêtards et les travailleurs de nuit profitent de l’extension de l’offre.

Alors que le marché global marque le pas (+ 1 % en 2018), la restauration de nuit, entre 23h et 7h du matin, a vu son chiffre d’affaires bondir de 24 % en 2018, pour s’établir à 1,12 Md€, selon les chiffres de l’institut d’études NPD. La fréquentation a, quant à elle, augmenté de 20 %, atteignant 223 millions de visites. Certes, ce segment reste très minoritaire dans l’ensemble de l’activité du secteur puisqu’il représente à peine 2 % du chiffre d’affaires total de la restauration, mais c’est bien lui qui tire actuellement la croissance.

Les chiffres de NPD incluent pour la restauration de nuit hors domicile : la restauration avec service à table, la restauration rapide (y compris boulangeries et livraisons), la restauration dans les transports et les lieux de loisirs, la restauration collective et les distributeurs automatiques. Parmi ces différentes activités, ce sont les livraisons à domicile et, surtout, la restauration rapide (+ 34 %) qui dynamisent le marché grâce à l’extension de l’offre : nouvelles plates-formes, déploiement géographique, ouverture de certains restaurants 24h/24, etc.

Quels sont les établissements les plus fréquentés ? Tard le soir, les fastfoods proposant des burgers dominent avec 18 % de parts de marché, un peu devant les brasseries, cafés et bars (17 %) ainsi que les structures de loisirs (pubs, cinémas, discothèques avec 17 %), tandis que tôt le matin, ce sont les boulangeries et sandwicheries qui s’imposent largement (34 % des visites à partir de 5h du matin).

Les clients, quant à eux, sont principalement des hommes (60 % des visites vs 48 % sur l’ensemble de la journée) âgés de 18 à 34 ans (51 % vs 39 %). Si les « fêtards » constituent une grande partie de la clientèle nocturne (sorties, apéros tardifs grâce à la livraison ou la vente à emporter…), NPD note également l’importance du travail de nuit et des horaires décalés.

FORTE HAUSSE DE L’ACTIVITÉ DES RESTAURANTS OUVERTS LA NUIT EN 2018
MEZIANI Hélène 27 août, 2019
Partager ce poste
Archiver