EVA RETENU POUR L’EXPLOITATION DU TERMINAL DE L’ANSE SAINT-MARC 2
15 décembre, 2015 par
EVA RETENU POUR L’EXPLOITATION DU TERMINAL DE L’ANSE SAINT-MARC 2
Les Echos Etudes


Le Grand Port maritime de La Rochelle a finalement choisi le projet d'EVA, en ligne avec la stratégie 2014-2019 de l'établissement portuaire.

C’est à la suite d’une consultation ouverte lancée au premier semestre 2015 que le Grand Port maritime de La Rochelle a retenu l’offre de l’Établissement Vraquier de l’Atlantique (EVA), le 30 novembre dernier. Cette décision a été motivée par l’adéquation de l’offre d’EVA, filiale des groupes Maritime Kuhn (Fast) et Sica Atlantique, avec le projet stratégique 2014-2019 du grand port de la Charente-Maritime.

Le port de La Rochelle a insisté sur la capacité de l’Établissement Vraquier de l’Atlantique à « se projeter dans le développement des filières colis lourds, notamment celle de l’éolien offshore ». De plus, l’EVA a présenté des perspectives de trafic de plus de 850 000 tonnes/an, appuyé sur un développement dynamique du mode ferroviaire. Ces derniers arguments ont définitivement convaincu les autorités portuaires qui souhaitent poser avec l’EVA la première pierre d’un projet d’investissement de 23,5 M€ sur les dix prochaines années pour aménager une « plate-forme bord à quai » dédiée aux colis lourds et implanter plusieurs hangars modulaires.

Face à de tels investissements, le développement à venir du port rochelais devrait être porteur d’un dynamisme propice à la croissance des PME locales.

EVA RETENU POUR L’EXPLOITATION DU TERMINAL DE L’ANSE SAINT-MARC 2
Les Echos Etudes 15 décembre, 2015
Partager ce poste
Archiver