ÉCONOMIE : L'IMPACT POSITIF DES ETUDIANTS INTERNATIONAUX
Les 300 000 étudiants étrangers venus suivre un cycle d'études en France en 2021 ont rapporté plus de 1,3 milliard d'euros à l'économie française. L'essentiel provient de leurs dépenses courantes et des frais d'inscription.
6 décembre, 2022 par
ÉCONOMIE : L'IMPACT POSITIF DES ETUDIANTS INTERNATIONAUX
LES ECHOS ETUDES


Publiée par Campus France, l’agence nationale chargée de la promotion de l’enseignement supérieur à l’étranger, une récente étude est venue mesurer l’impact économique des étudiants internationaux en France. Cette étude ne vise pas spécifiquement les étudiants étrangers, mais s’intéresse à tous ceux qui ont quitté leur pays d’origine, quelle que soit leur nationalité, pour effectuer, en France un cycle d’études d’au moins 3 mois.

867 € par mois
La France a accueilli 302 863 étudiants internationaux en 2021. Des étudiants provenant principalement du Moyen-Orient (32 %), d’Afrique subsaharienne (24 %) et d’Europe (20 %) et venus poursuivre des études au niveau master (49 %), en 3e année de licence (31 %) ou en doctorat (9 %).

Durand leur séjour, en moyenne, ces étudiants ont dépensé 867 € par mois. Près de la moitié de ce budget a été affecté au paiement du loyer et 21 % aux frais de vie quotidienne. Par ailleurs, ils se sont acquittés, en moyenne encore une fois, de 2 822 € de frais de scolarité.

En outre, plus d’un tiers d’entre eux a reçu une visite de sa famille lors de son séjour, ce qui a occasionné de nouvelles dépenses. 58 % ont également suivi des cours de français, pour un coût moyen de 1 632 €, dépensé près de 1 700 € en transport (hors déplacements quotidiens) et générés, pour les 28 % qui ont pris un petit boulot lors de leurs études, jusqu’à 13 300 € de cotisations salariales.

Un apport de 5 Md€
Au total, précise Campus France, « en additionnant l’ensemble des recettes sur la période, les plus de 300 000 étudiants internationaux ont apporté 5 milliards d’euros à l’économie française ».

Parallèlement, des dépenses publiques ont été engagées pour permettre l’accueil et la formation de ces étudiants internationaux. L’étude estime ainsi que 3,1 Md€ ont été affectés à leur formation, 53 M€ versés sous la forme de bourses d’études, 206 M€ en aides au logement, 247 M€ en soins médicaux (Sécurité sociale) et 89 M€ en services spécifiques de l’État (Campus France et services diplomatiques).

Au final, conclut Campus France, l’impact économique direct économique des étudiants internationaux en France, en 2021, correspond à un apport net de 1,35 Md€.
ÉCONOMIE : L'IMPACT POSITIF DES ETUDIANTS INTERNATIONAUX
LES ECHOS ETUDES 6 décembre, 2022
Partager ce poste
Archiver