DES NAVETTES AUTONOMES FERROVIAIRES D'ICI 2025 ?
Taxirail et Ecotrain prévoient de faire circuler des navettes fret autonomes sur les lignes capillaires.
6 janvier, 2022 par
DES NAVETTES AUTONOMES FERROVIAIRES D'ICI 2025 ?
MEZIANI Hélène

Le développement des véhicules autonomes ne concerne pas que la route. Deux acteurs prévoient, en effet, de faire circuler des navettes autonomes sur les rails pour le transport de marchandises.

Ecotrain, tout d’abord, est un projet de train autonome de voyageurs et de fret qui circulera sur les voies capillaires et qui est financé à hauteur de 8 M€ dans le cadre du plan de relance ferroviaire du Gouvernement. Des tests sont prévus en 2023 sur la ligne Castelsarrasin-Beaumont-de-Lomagne et la mise en service est envisagée pour 2025-2026 après homologation.

De son côté, Taxirail prévoit aussi d’adapter une navette autonome pour les voyageurs pour la messagerie sur les lignes capillaires. Construites par la société alsacienne Geismar, ces navettes auront une autonomie de 600 kilomètres et pourront transporter 2,5 tonnes à une vitesse de 90 à 100 km/h. Taxirail est en cours de négociation avec un grand groupe français pour que celui-ci entre dans son capital et investisse dans le projet. Ce dernier pourrait également faire l’objet d’une subvention dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA).

Parmi les avantages de ces solutions : la réduction des coûts d’exploitation, qui permettra de rentabiliser les lignes capillaires. Moins agressives pour les voies, ces navettes baisseraient aussi le coût de régénération des lignes. Un argument fort pour les Régions, qui devraient se substituer à SNCF Réseau pour l’entretien de ces voies.
DES NAVETTES AUTONOMES FERROVIAIRES D'ICI 2025 ?
MEZIANI Hélène 6 janvier, 2022
Partager ce poste
Archiver