DÉMÉNAGEMENT : L’ACTIVITÉ REPREND MAIS RESTE EN DESSOUS DE SON NIVEAU HABITUEL
23 octobre, 2020 par
DÉMÉNAGEMENT : L’ACTIVITÉ REPREND MAIS RESTE EN DESSOUS DE SON NIVEAU HABITUEL
MEZIANI Hélène


Alors que la haute saison des déménagements touche à sa fin, le réseau Les déménageurs bretons dresse le bilan de son activité post-confinement.

La crise sanitaire et le confinement ont fortement impacté le secteur du déménagement avec des annulations ou des reports de déménagements et une forte baisse des demandes de devis. Mais selon une enquête réalisée en septembre dernier par Les déménageurs bretons auprès de son réseau de 147 franchisés, 75 % des professionnels sondés ont observé une nette reprise de l’activité post-confinement, de début juin à mi-septembre. Malgré ce rebond, l’activité reste en deçà de son niveau de 2019. En effet, près d’un franchisé sur deux indique une activité en baisse par rapport à la même période de l’année précédente et seulement 20 % des professionnels du déménagement ont connu une activité plus importante. Les déménageurs ont, par ailleurs, noté, pour plus de la moitié d’entre eux, une saison estivale qui a duré plus longtemps que prévu avec une activité particulièrement forte en septembre. Ils font également état d’une très forte hausse des déménagements de dernière minute et indiquent un nombre de transports vers les zones rurales plus important que les années précédentes. Pour plus de 70 % des sondés, le respect des gestes barrières a constitué la principale contrainte de leur saison estivale. « À l’heure de la reprise de l’activité, l’ensemble de nos franchisés ont dû faire preuve d’adaptation pour relancer leur activité tout en respectant les gestes barrières : masques obligatoires, limitation du nombre de personnes à domicile, désinfection des véhicules… Des contraintes supplémentaires qui ont bouleversé la saison estivale 2020, saison durant laquelle nous réalisons chaque année près de 50 % de notre chiffre d’affaires », indique le réseau Les déménageurs bretons.

DÉMÉNAGEMENT : L’ACTIVITÉ REPREND MAIS RESTE EN DESSOUS DE SON NIVEAU HABITUEL
MEZIANI Hélène 23 octobre, 2020
Partager ce poste
Archiver