DÉFAILLANCES D’ENTREPRISES : LE BTP REDRESSE LA TÊTE
19 février, 2018 par
DÉFAILLANCES D’ENTREPRISES : LE BTP REDRESSE LA TÊTE
TIPHANEAUX Sabrina


S’il reste très élevé en 2017, le nombre de défaillances d’entreprises affiche un recul de 12 % par rapport à 2016.

En ce début d’année, la société d’informations financières Ellisphère dresse le bilan des défaillances d’entreprises pour l’année 2017 dans les différents secteurs d’activité en France. L’occasion d’attribuer au secteur du BTP un double record. Celui, assez triste, du nombre de défaillances d’entreprises le plus important. En effet, avec 14 768 procédures de redressements judiciaires ouvertes et de liquidations judiciaires directes enregistrées sur l’année, le bâtiment et les travaux publics se hisse en tête des secteurs les plus touchés cumulant, à lui seul, près de 28 % du total des défaillances. Mais le secteur peut également se féliciter d’avoir connu, en 2017, l’un des redressements les plus spectaculaires puisque ce chiffre, aussi élevé soit-il, s’inscrit en recul de 12 % en un an. Signe que l’activité reprend bel et bien pour les entreprises de la construction et que les carnets de commandes se remplissent de nouveau. Le BTP fait ainsi près de deux fois mieux que la moyenne nationale. En effet, tous secteurs d’activités confondus, le nombre total de défaillances enregistrées en France a diminué de 6,5 % en 2017, selon l’étude d’Ellisphère. Avec 53 463 entreprises ayant fait l’objet d’une procédure judiciaire l’an passé, le volume de défaillances a désormais retrouvé son niveau d’avant-crise.

DÉFAILLANCES D’ENTREPRISES : LE BTP REDRESSE LA TÊTE
TIPHANEAUX Sabrina 19 février, 2018
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver