DECARBONATION : TOYOTA NE SOUHAITE PAS OPPOSER LES TECHNOLOGIES
Plutôt que de se lancer dans le tout électrique pour réduire son empreinte CO2, le constructeur japonais préfère combiner les motorisations et adopter des modes de production plus vertueux.
12 décembre, 2022 par
DECARBONATION : TOYOTA NE SOUHAITE PAS OPPOSER LES TECHNOLOGIES
LES ECHOS ETUDES


Alors que les constructeurs européens basculent dans le tout électrique, Toyota temporise. C’est du moins ce qui ressort du dernier Kenshiki forum, un rendez-vous qu’organise le fabricant japonais chaque année en Europe pour présenter sa stratégie et ses derniers produits. Concrètement, Toyota n’entend pas revenir sur ses engagements à atteindre la neutralité carbone en Europe d’ici 2035, ni à ne fournir, conformément aux exigences de la Commission, que des véhicules zéro émission à l’horizon 2035. En revanche, pour remplir ces objectifs, le constructeur japonais ne souhaite pas uniquement miser sur les véhicules électriques à batterie.

Combiner les motorisations
Si Toyota reconnaît les avantages des véhicules à batterie et de ceux qui fonctionnent à l’hydrogène pour aller vers une mobilité zéro émission, le constructeur rappelle qu’il existe des pénuries de composants pour les fabriquer et un manque d’infrastructures pour produire des batteries. Dans ces conditions, Toyota estime préférable d’utiliser une combinaison de véhicules électriques à batterie, électriques hybrides rechargeables et électriques hybrides pour réduire les émissions de CO2 au cours des 10 à 15 prochaines années, plutôt que de tout miser sur les électriques à batterie rechargeables.

Dans le même temps, Toyota souhaite rendre toutes ses usines européennes neutres en carbone d’ici 2030. Des efforts seront faits pour minimiser la consommation d’énergie et pour basculer sur des sources d’électricité vertes. En guise d’illustration, le communiqué de presse du constructeur japonais précise que « l’usine de moteurs de Deeside, au Royaume-Uni, sur lequel des milliers de m2 de panneaux solaires sont en cours d’installation et qui pourra bientôt recycler plus de 90 % de ses déchets pour générer de l’énergie verte, devrait être neutre en carbone dès 2025 ».

Avec une prévision de 7,3 % du marché en 2022, Toyota devrait consolider sa seconde place sur le podium européen derrière Volkswagen.

Pour aller plus loin, découvrez nos études du secteur automobile.
DECARBONATION : TOYOTA NE SOUHAITE PAS OPPOSER LES TECHNOLOGIES
LES ECHOS ETUDES 12 décembre, 2022
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver