CURE DE JOUVENCE POUR LA PAUSE-DEJEUNER EN ENTREPRISE
Avec le déploiement du travail hybride et l'apparition de nouveaux espaces de convivialité en entreprise, la restauration au bureau se réinvente avec l'essor des frigos connectés.
14 juin, 2022 par
CURE DE JOUVENCE POUR LA PAUSE-DEJEUNER EN ENTREPRISE
DESCLOS Cécile


La pause-déjeuner en entreprise était auparavant aux mains de la restauration collective concédée. Déjà en perte de vitesse avant la pandémie, celle-ci a été très affectée par la crise sanitaire, avec pour les unes, la suspension d’activité d’entreprises et pour les autres, la généralisation du télétravail. Dans ce contexte, la crise sanitaire a rebattu les cartes du marché de la pause-déjeuner en entreprise avec l’envol du concept de frigo connecté (ou cantine digitale). Apparue dès 2015, cette solution de restauration est, en effet, adaptée à un monde du travail transformé par la période du Covid-19. L’essor du travail en mode hybride (distanciel et présentiel) s’est accompagné de celui du flex-office avec une réduction des mètres carrés de bureaux. À ce titre, les entreprises aménagent de nouveaux espaces collaboratifs et de convivialité au sein desquels les frigos connectés ont toute leur place. Selon les sites, le frigo connecté se positionne, soit comme une alternative au restaurant d’entreprise, soit comme la seule solution dans les entreprises de petite taille. Les frigos connectés révolutionnent ainsi les modes de consommation des convives sur site en s’adaptant aux nouveaux usages et aux nouvelles exigences des collaborateurs qui souhaitent manger équilibré et varié, vite et quand ils veulent. Accessibles en libre-service, les frigos connectés procurent une grande flexibilité dans les horaires ainsi que dans l’offre alimentaire avec des plats frais et sains, et proposent des solutions engagées en faveur de l’environnement (produits locaux, le zéro déchet des contenants réutilisables, dons à des associations des stocks non consommés…).

Forte concurrence
L’explosion de la demande pour cette solution de restauration attise les convoitises de multiples acteurs à la conquête de part d’estomac au bureau. De nombreuses start-up de tech ont fleuri sur ce marché. Parmi elles :
- Popchef : créée en 2015, la start-up a basculé sur un modèle BtoB en 2017 avec les plateaux livrés et a lancé son offre de frigos connectés en 2019. Elle affiche une croissance de 700 % entre avril 2021 et avril 2022 et se revendique comme le 3e acteur européen du marché des frigos connectés ;
- Foodles : créée en 2015, elle affiche un parc équipé de plus de 250 entreprises en 2021 en Île-de-France mais également dans une quinzaine de villes en province. Elle a bouclé une levée de fonds de 31 M€ en 2021, a doublé de taille en 2021 et prévoit de même en 2022 ;
- Melchior : lancée en 2016 à Nantes, elle est implantée dans 6 villes et gère 200 frigos sur 160 sites ;
- Baobab Lab : fondée en 2017, elle a multiplié par 5 son parc de cantines connectées sur l’année 2021 et est présente notamment chez Thalès Digital Factory, Fédération Agirc-Arrco…
- NU! : créée en 2017, elle a installé, à fin février 2022, 120 frigos à Paris et dans une quinzaine de villes (Société Générale, Capgemini, Sodexo…) ;
- Fraîche Cancan (ex i-lunch) : créée en 2017 et installée à Ivry-sur-Seine en 2019, elle est présente dans de grandes entreprises franciliennes ;
- Carot’ : créée en 2019 sur Lyon, elle est passée de 7 frigos en novembre 2020 à 60 installations un an plus tard.

Le paysage concurrentiel s’est également diversifié, avec notamment l’arrivée d’enseignes de restauration rapide mais également d’industriels de l’agroalimentaire. Côté enseignes de restauration rapide, l’enseigne Class’croute, spécialiste de la restauration livrée en entreprises, a lancé son frigo connecté C’frais fin 2020 et Exki, spécialiste de la restauration rapide fast-good, a lancé Exki Fridge fin 2021 avec l’ambition d’implanter 2 000 frigos à horizon 5 ans. Côté IAA*, Sodebo l’expérimente depuis 2 ans avec son offre FreeGo tandis que Marie (groupe LDC) s’appuie sur un partenariat avec la start-up parisienne NU!. Enfin, côté acteurs du vending**, il faut souligner la présence du groupe Merling via sa marque Popina qui intègre une offre de frigos connectés. La bataille de la restauration alternative au bureau ne fait que commencer…

* IAA : industries agricoles et alimentaires ** Distributeurs automatiques

Pour aller plus loi, découvrez nos études sur la distribution et les biens de consommation.
CURE DE JOUVENCE POUR LA PAUSE-DEJEUNER EN ENTREPRISE
DESCLOS Cécile 14 juin, 2022
Partager ce poste
Archiver