CMA-CGM INVESTIT 1,5 MD€ POUR LA TRANSITION ENERGETIQUE
Le nouveau fonds spécial Énergies vise à poursuivre la décarbonation des activités ainsi qu'à sécuriser les besoins en énergies.
22 septembre, 2022 par
CMA-CGM INVESTIT 1,5 MD€ POUR LA TRANSITION ENERGETIQUE
MEZIANI Hélène


Le groupe CMA-CGM a annoncé la création d’un fonds spécial Énergies, doté de 1,5 Md€ sur 5 ans, pour accélérer l’atteinte de ses objectifs de transition énergétique et de décarbonation, c’est-à-dire le Net Zéro Carbone à l’horizon 2050. Ce fonds sera porté par une équipe regroupant ingénieurs, énergéticiens, analystes financiers, project managers, etc. à partir d’octobre 2022 et financera des projets concernant l’ensemble des activités et dimensions du groupe : les transports, qu’ils soient maritimes, aériens ou terrestres, les activités portuaires et logistiques, mais aussi la gestion du parc immobilier.

Selon CMA-CGM, « le Fonds Énergies investira dans des projets innovants pour sécuriser l’approvisionnement en énergies renouvelables, permettre l’exploration de nouvelles solutions et prototypes afin d’atteindre les objectifs ambitieux de décarbonation de toutes les activités du Groupe ». Sa stratégie d’investissement sera organisée autour de 4 piliers :

- Le soutien au développement et à la production d’énergies renouvelables : celui-ci sera fait en lien avec d’autres grands groupes industriels, des fonds d’investissements, des start-up… avec comme objectif de développer des fuels alternatifs (biofuel, biométhane, e-méthane, méthanol décarboné…) et de sécuriser l’approvisionnement.

- L’accélération de la décarbonation des terminaux portuaires, des entrepôts et des véhicules terrestres, notamment en développant l’autonomie énergétique des bâtiments (production d’énergies renouvelables pour couvrir la consommation) et en électrifiant les équipements.

- Le soutien et lancement de projets, prototypes et expérimentations à la pointe de l’innovation : le groupe donne l’exemple de projets portés précédemment comme des porte-conteneurs propulsés à l’hydrogène liquide pour les liaisons régionales ou des cargos à propulsion vélique, etc. L’une des priorités reste l’optimisation du design et de la propulsion des porte-conteneurs de grande capacité pour réduire leur consommation.

- La sobriété et le renforcement de l’efficacité énergétique des modes de travail et des mobilités des collaborateurs pour réaliser 10 % d’économies d’énergies pendant l’hiver 2022-2023 : notamment grâce à la meilleure gestion du parc immobilier, l’incitation des collaborateurs aux mobilités douces, l’amélioration des outils de télétravail, l’implication des collaborateurs dans une démarche environnementale globale.

Pour aller plus loin, découvrez nos études sur le secteur logistique-transport. 
CMA-CGM INVESTIT 1,5 MD€ POUR LA TRANSITION ENERGETIQUE
MEZIANI Hélène 22 septembre, 2022
Partager ce poste
Archiver