BILAN 2022 : LA RESTAURATION NE RETROUVERA PAS SON NIVEAU D'AVANT-COVID
L'écart se creuse en RHD entre une fréquentation toujours en repli et une reprise des dépenses tirée par l'inflation. The NPD Group prévoit un repli de 5 % en valeur pour 2022 par rapport à 2019.
15 novembre, 2022 par
BILAN 2022 : LA RESTAURATION NE RETROUVERA PAS SON NIVEAU D'AVANT-COVID
DESCLOS Cécile


The NPD Group a dévoilé ses prévisions concernant le bilan 2022 pour le marché de la restauration hors domicile (RHD). Selon le cabinet, celle-ci devrait clôturer l’année en repli de 5 % côté dépenses et de 9 % côté visites, comparé à 2019, l’année de référence pré-Covid.

La restauration commerciale enregistre sur les 9 premiers mois de l’année une baisse de 11 % en visites et de 10 % en dépenses par rapport à 2019. Le bilan à date est marqué par des disparités selon les circuits et par un effet de l’inflation. La restauration rapide, portée par la vente à emporter, s’en sort mieux avec une hausse de 3 % des dépenses en 3 ans, grâce à une croissance du ticket moyen de 7 % car la fréquentation est encore en recul de 3 %. De son côté, la restauration à table demeure beaucoup moins bien orientée, pénalisée par une fréquentation en repli de 25 % par rapport à 2019 et des dépenses en recul de 19 %, le ticket moyen y étant également en hausse de 7 %. Dans les deux circuits, l’effet de l’inflation est encore plus marqué à l’heure du déjeuner avec un pic du ticket moyen de 15 % pour la restauration à table et de 10 % pour la restauration rapide.

À ce titre, une enquête intitulée « Les Français face à la hausse des prix en restauration », de septembre 2022, confirme l’incidence de l’inflation sur leurs arbitrages budgétaires défavorables à la fréquentation des restaurants. 54 % des répondants indiquaient ainsi que leur situation financière impactait leurs habitudes de consommation hors domicile (+7 points comparé à avril 2022) et 4 Français sur 10 ont l’intention de se rendre moins souvent au restaurant dans les prochains mois. Toutes les occasions ne sont toutefois pas logées à la même enseigne. Les arbitrages sont favorables aux visites en famille qui se maintiennent. À l’inverse, les sorties au restaurant entre amis et les déjeuners au travail sont pénalisés avec des reculs respectifs de 9 points et 8 points par rapport à avril 2022.
BILAN 2022 : LA RESTAURATION NE RETROUVERA PAS SON NIVEAU D'AVANT-COVID
DESCLOS Cécile 15 novembre, 2022
Partager ce poste
Archiver