ALD AUTOMOTIVE SIGNE UN BILAN EN DEMI-TEINTE AU 1ER TRIMESTRE
18 mai, 2018 par
ALD AUTOMOTIVE SIGNE UN BILAN EN DEMI-TEINTE AU 1ER TRIMESTRE
KIM Sun


Les difficultés de revente des véhicules diesel obèrent la profitabilité du groupe.
ALD Automotive vient d’annoncer des résultats mitigés pour le 1er trimestre 2018. Sur les 3 premiers mois de l’année, le loueur, filiale de la Société Générale, a, en effet, vu son résultat net se dégrader de 4,8 % à 136,7 M€. En cause, les difficultés de revente des véhicules diesel en Europe de l’Ouest. La marge moyenne réalisée sur la vente des véhicules diesel est ainsi tombée à 417 € par véhicule, quand elle était de 747 € un an plus tôt. Au global, la marge brute dégagée par les activités de revente de voitures entre janvier et mars 2018 a chuté de 38,1 % en comparaison aux 3 premiers mois de 2017, à 29,6 millions. Une contre-performance qui occulte les bons résultats des autres activités, en particulier ceux des contrats de location dont la marge brute est en progression de 14 % quand celle des activités de services est restée stable. Il faut dire que le loueur a agrandi sa flotte de 1,8 % par rapport à fin décembre 2017 et de 9,3 % par rapport à fin mars 2017. Il compte désormais 1,54 million de véhicules gérés dans le monde. Pour 2018, ALD Automotive prévoit une augmentation de son parc mondial de 8 % à 10 % et une poursuite de la hausse de sa marge sur les contrats de location. En revanche, la marge moyenne sur la revente des véhicules diesel devrait continuer de se dégrader, le groupe anticipant une marge brute comprise entre 200 et 400 € par véhicule.

ALD AUTOMOTIVE SIGNE UN BILAN EN DEMI-TEINTE AU 1ER TRIMESTRE
KIM Sun 18 mai, 2018
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver