400 M€ D’ÉCONOMIES ANNUELLES POUR LE FRET AÉRIEN GRÂCE À LA BLOCKCHAIN ?
16 avril, 2020 par
400 M€ D’ÉCONOMIES ANNUELLES POUR LE FRET AÉRIEN GRÂCE À LA BLOCKCHAIN ?
MEZIANI Hélène


La technologie des registres distribués devrait faciliter la digitalisation du transport des marchandises par avion et ainsi très largement améliorer l’efficacité opérationnelle.

Le fret maritime avait déjà son projet Blockchain avec TradeLens, le transport aérien de marchandises a désormais le sien. Le fournisseur technologique pour le secteur aérien, avec ULD Care, une association de commerce, pilotent ce projet au sein de la Global Blockchain Alliance qui réunit les entreprises du secteur du fret aérien. Pour l’instant, les proof of concept ont porté sur les pièces détachées pour la maintenance des avions mais à terme, ils devraient être étendus à l’ensemble des marchandises pour permettre des économies de 400 M€ par an. Une baisse des coûts impressionnante qui s’explique par la lourdeur des démarches administratives, souvent encore sur papier, la multiplicité des intervenants impliqués et le cloisonnement des processus entre ces derniers (compagnies aériennes, prestataires de services au sol, autorités de contrôle, expéditeurs, destinataires…). La digitalisation et l’utilisation de la Blockchain devraient permettre de réduire ces inefficacités. Le registre distribué rendra, en effet, possible l’enregistrement, le partage sécurisé des données liées aux conteneurs et le suivi en temps réel de bout en bout et à toutes les étapes, de l’expéditeur au destinataire. L’utilisation d’API en combinaison avec la Blockchain permettrait, par ailleurs, d’ouvrir l’accès à certaines informations à d’autres parties prenantes.


400 M€ D’ÉCONOMIES ANNUELLES POUR LE FRET AÉRIEN GRÂCE À LA BLOCKCHAIN ?
MEZIANI Hélène 16 avril, 2020
Partager ce poste
Archiver