LE MARCHE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION DUREMENT IMPACTE PAR LA CRISE DU LOGEMENT
Les exploitants de carrières et les producteurs de béton prêt à l'emploi s'orientent vers une troisième année d'affilée de baisse de leur production en 2024. Le marché va descendre à son plus bas niveau depuis plus de 25 ans.
11 décembre, 2023 par
LE MARCHE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION DUREMENT IMPACTE PAR LA CRISE DU LOGEMENT
TIPHANEAUX Sabrina
Crédit photo : Drazen_

L’effondrement de la construction de logements fait des victimes en pagaille. Parmi elles, les industries extractives qui connaissent l’un de leur plus mauvais bilan depuis longtemps. Face à une demande immobilière qui s’écroule, les besoins en matériaux de construction se réduisent fortement, s’alarme l’Union nationale des industries de carrières et des matériaux de construction (Unicem), qui vient de communiquer, ce jeudi 7 décembre, ses prévisions du secteur pour 2023. La production de granulat atteindrait 321 millions de tonnes cette année, estime l’organisation professionnelle, en baisse de 7,5 % sur un an. C’est presque deux fois plus que le repli qu’elle avait anticipé en début d’exercice. Du côté du béton prêt à l’emploi (BPE), les livraisons devraient diminuer de 6,5 % à fin décembre, pour atteindre 36,7 millions de mètres cubes.

Un niveau historiquement bas
Et la chute n’est pas près de s’arrêter là. Les producteurs de matériaux minéraux de construction vont subir une nouvelle déconvenue, estime l’Unicem. Après avoir reculé de près de 70 000 unités cette année, les mises en chantier de logements devraient encore se contracter de près de 50 000 en 2024. L’activité va également être perturbée par la tenue des Jeux olympiques. Les restrictions et les arrêts de chantiers imposés (libération des emprises, etc.) pourraient ainsi amputer l’activité du BPE d’environ 1,5 point sur l’année, estime l’organisation professionnelle. De plus, si la conjoncture semble s’améliorer dans les travaux publics, le rebond ne se sera pas suffisant pour redresser la demande de matériaux. L’Unicem prévoit ainsi une nouvelle baisse de 6 % de la production de granulats en 2024, à 301 millions de tonnes. Un niveau historiquement bas, qui se situe 20 % sous la moyenne de longue période. Pour le BPE, la chute va s’accentuer à 10,5 %, avec un volume total estimé à 32,8 millions de mètres cubes, soit le niveau le plus faible depuis 1998.

Copyright : Les Echos Publishing

Pour aller plus loin, découvrez nos études sur le secteur BTP-Immobilier
LE MARCHE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION DUREMENT IMPACTE PAR LA CRISE DU LOGEMENT
TIPHANEAUX Sabrina 11 décembre, 2023
Partager ce poste
Étiquettes
Archiver