UN AN APRÈS SON LANCEMENT, LE FORFAIT MOBILITÉS DURABLES COMMENCE À CONVAINCRE

UN AN APRÈS SON LANCEMENT, LE FORFAIT MOBILITÉS DURABLES COMMENCE À CONVAINCRE

20 % des entreprises interrogées par ViaID et Ekodev l’ont déjà mis en place, principalement au profit du vélo et du covoiturage.

Le forfait mobilités durables, en vigueur depuis le 11 mai 2020, vise à permettre aux employeurs de financer les frais domicile/travail de leurs salariés lorsque ceux-ci utilisent des modes de transport doux (vélo avec ou sans assistance électrique, covoiturage, transports publics et autres services de mobilité partagée). Il s’agit d’une allocation forfaitaire, exonérée des cotisations et contributions fiscales et sociales (dans la limite de 500 € par an pour le privé et 200 € dans le secteur public).

Selon le baromètre de ViaID et Ekodev, un peu moins d’un an après la mise en place du forfait mobilités durables, 20 % des organisations interrogées l’ont adopté (panel de 1 047 organisations des secteurs privés et publics) et 11 % en ont validé le principe. Les principales raisons évoquées sont l’incitation de l’usage de modes alternatifs à la voiture individuelle (raison citée par 78 % des répondants), la valorisation des pratiques respectueuses de l’environnement (71 %) et la réponse aux attentes de leurs salariés (62 %). Si le panel utilisé par ViaID et Ekodev n’est pas représentatif et peut même comporter un biais vers des entreprises de la mobilité durable, comme les deux acteurs le reconnaissent, il s’agit néanmoins d’un signe encourageant.

L’adoption dépend peu de la taille des organisations et des zones d’implantation, même si les entreprises au centre des métropoles sont plus susceptibles d’avoir validé le principe ou d’avoir déjà déployé le forfait mobilités durables. Concernant les modes de transport éligibles : 93 % des acteurs ont inclus le vélo, 53 % le covoiturage, 45 % les transports en commun hors abonnement, 41 % les engins de déplacement personnels (EDP) en location et libre-service et 31 % à l’autopartage. Le montant moyen du forfait atteint 400 € dans le privé, et 25 % des entreprises ont placé le plafond au-delà.


Les dernières Études

Nouveauté

E-commerce de l’équipement de la maison : opportunités et enjeux logi…

Boom des ventes en ligne, essor du C2C, nouveaux services de livraisons…

Alors que le e-commerce commençait tout juste à percer dans l’univers de la Maison, la pandémie a soudainement accéléré le ...

mai 2021

Découvrir

INCLUS UNE ENQUÊTE POST-COVID

Immobilier logistique en 2021 et au-delà : quels clients, quels modèl…

Comment se positionner pour capter les mutations à venir à horizon 5 ans ?

Boosté par la demande d’entrepôts XXL, l’immobilier logistique a bénéficié, ces dernières années, de la croissance soutenue du e-commerce et ...

octobre 2020

Découvrir

INCLUS LES IMPACTS DE LA CRISE

Le marché et les perspectives du e-commerce alimentaire

Comment répondre aux enjeux et capter le potentiel du marché suite à la forte accélération liée à la crise ?

En France, dans un contexte plutôt morose pour la grande distribution (déconsommation ; difficultés de l’hypermarché ; annonce de suppressions ...

mai 2020

Découvrir

Le marché français du transport sanitaire

Course à la taille, nouveaux entrants, digitalisation, pression tarifaire, évolution des prises en charge médicales, réorganisations hospitalières… Quels nouveaux modèles économiques pour le secteur de la mobilité sanitaire ?

Dynamisés par le vieillissement de la population, la forte prévalence des maladies chroniques, mais aussi le développement de nouvelles prises ...

novembre 2019

Découvrir