LE PLUS PETIT DES ATOMES POUR LES PLUS LOURDS DES VÉHICULES

LE PLUS PETIT DES ATOMES POUR LES PLUS LOURDS DES VÉHICULES

Mardi 8 septembre, le gouvernement a détaillé son plan hydrogène pour la mobilité.

Suivant nos voisins allemands qui ont annoncé, dès juin dernier, vouloir investir 9 milliards d’euros d’ici 2030 pour développer l’hydrogène, le gouvernement français vient de détailler le « plan hydrogène » budgété à 7,2 milliards d’euros d’ici 2030 dont 2 milliards d’ici 2022.

Une véritable filière industrielle pour un large panel d’usages

Bruno Le Maire l’a martelé, toute la chaîne industrielle de production de l’hydrogène sera concernée et ce, pour servir différents usages dont celui de la mobilité. Camions, bus mais aussi bateaux et à plus long terme avions, ont été cités. Sur le plan opérationnel, l’ADEME et Bpifrance se coordonneront pour le lancement des projets et la répartition des financements.

Un hydrogène vert

L’un des reproches que les écologistes font à l’hydrogène est d’être « gris ». En effet, si la combustion de l’hydrogène ne produit pas de dioxyde de carbone contrairement à celle de l’essence ou du diesel, la production de l’hydrogène est à l’heure actuelle majoritairement carbonée. L’H2 est obtenu par décomposition du CH4, ou gaz naturel et cette décomposition émet du CO2. Pour palier à ce problème, le plan prévoit la création d’un « Airbus de l’électrolyse » aux côtés de « l’Airbus des batteries » lancé avant la crise sanitaire. Autrement dit, la France et l’Allemagne soutiendront ensemble des PME à même de créer des électrolyseurs pour une puissance de 6,5 gigawatts. Via l’électrolyse, l’hydrogène est obtenu par décomposition de la molécule d’eau ou H2O et n’émet donc pas de dioxyde de carbone. En revanche, de l’électricité est nécessaire pour que la réaction se produise. Électricité qui proviendra d’énergies renouvelables, mais aussi de centrales nucléaires.


Les dernières Études

NOUVEAUTÉ

Le marché du véhicule connecté

Réalité du marché actuel, perspectives futures, investissements et business models : quelles stratégies des acteurs de l’industrie automobile pour le déploiement du véhicule connecté ?

Renforcement de la sécurité routière, réglementation environnementale, nouvelles motorisations… : les conditions de mobilité évoluent et les performances routières des ...

septembre 2020

Découvrir

REMISE EXCEPTIONNELLE

La distribution automobile : un modèle en pleine mutation

Nouvelles technologies, nouvelles attentes des consommateurs, nouvelle répartition de la valeur : risques et opportunités pour chaque segment de la chaîne

Le durcissement des règles environnementales contraint les constructeurs à tout mettre en œuvre pour faire adopter le véhicule électrique à ...

mars 2020

Découvrir

Assurer la mobilité

Evolution de la demande, adaptation de l'offre et nouvelles concurrences : de l'assurance automobile à l'assurance de la mobilité

Les habitudes de consommation et de mobilité des Français évoluent.

février 2020

Découvrir

Le transport urbain aérien de passagers : scénarios de développement …

Les coulisses de l'Urban Air Mobility : technologie, coûts, réglementation, marchés potentiels - étapes franchies et restant à franchir pour voir émerger le marché du « taxi volant »

« Des villes de plus en plus congestionnées », « des technologies de batteries prometteuses », « une mobilité urbaine ...

décembre 2019

Découvrir