UN MOIS DE MAI EN DOUX REDÉMARRAGE

UN MOIS DE MAI EN DOUX REDÉMARRAGE

Après des débuts timides, les ventes automobiles se redressent peu à peu

Avec 6 jours ouvrés de moins qu’en 2019 liés au confinement, le mois de mai 2020 se clôture avec des ventes de véhicules particuliers (VP) en baisse de 50 %, soit moins de 100 000 unités écoulées. Les experts soulignent cependant un résultat de meilleur augure que la plupart des prévisions et une nette tendance haussière tout au long du mois.

Un marché réduit de moitié

Les ventes de VP ont diminué de moitié, 50,3 % exactement, pour passer de 193 948 unités à 96 310 unités. Sur le cumul des 5 premiers mois de l’année, les immatriculations de VP neufs restent sur cette même tendance avec une chute de 48 %, soit moins de 500 000 unités.

Hybrides et électriques tirent leur épingle du jeu

Les véhicules hybrides et électriques ont représenté 16,8 % du marché. 4 112 électriques ont été écoulés (+50,3 %), soit une part de marché de 4,3 %, tandis que 12 000 hybrides ont trouvé preneur (+17,8 %), soit une pénétration de 12,1 %. Le diesel de son côté a subi la plus forte baisse avec 28 300 unités, en diminution de 60 % par rapport à mai 2019.

Doux redémarrage à partir du 25 mai

D’après Fidcar, qui recense le trafic de la clientèle en concession depuis la fin du confinement, la reprise s’est amorcée à partir du 25 mai avec une hausse de 11 %, toutes activités confondues. Une tendance positive qui confirme l’impact des mesures annoncées par Emmanuel Macron le 25 mai 2020 concernant le plan de relance du secteur : renforcement des bonus pour l’achat d’un véhicule électrique, inclusion des hybrides rechargeables pour l’octroi d’une prime et élargissement de la prime à la conversion pour les revenus plus élevés et les véhicules thermiques.

Toutes les activités des concessionnaires sont concernées : le véhicule neuf affiche 37 % de visites supplémentaires par rapport à la semaine précédente et 11 % de plus qu’avant le confinement. Les services des ateliers sont particulièrement bénéficiaires avec une fréquentation en hausse de 39 % par rapport à la période du 18 au 23 mai et de +12 % par rapport à début mars. Le véhicule d’occasion profite également de cette tendance avec une augmentation des visites de 26 % en une semaine, proche du rythme précédant la fermeture des commerces.


Les dernières Études

REMISE EXCEPTIONNELLE

La distribution automobile : un modèle en pleine mutation

Nouvelles technologies, nouvelles attentes des consommateurs, nouvelle répartition de la valeur : risques et opportunités pour chaque segment de la chaîne

Le durcissement des règles environnementales contraint les constructeurs à tout mettre en œuvre pour faire adopter le véhicule électrique à ...

mars 2020

Découvrir

Assurer la mobilité

Evolution de la demande, adaptation de l'offre et nouvelles concurrences : de l'assurance automobile à l'assurance de la mobilité

Les habitudes de consommation et de mobilité des Français évoluent.

février 2020

Découvrir

Le transport urbain aérien de passagers : scénarios de développement …

Les coulisses de l'Urban Air Mobility : technologie, coûts, réglementation, marchés potentiels - étapes franchies et restant à franchir pour voir émerger le marché du « taxi volant »

« Des villes de plus en plus congestionnées », « des technologies de batteries prometteuses », « une mobilité urbaine ...

décembre 2019

Découvrir

Le marché du financement automobile

L’évolution du modèle de financement dans une filière automobile en plein bouleversement

décembre 2019

Découvrir