MOUVEMENT SOCIAL : DE LOURDES CONSÉQUENCES SUR L’ACTIVITÉ DES COMMERCES

MOUVEMENT SOCIAL : DE LOURDES CONSÉQUENCES SUR L’ACTIVITÉ DES COMMERCES

De nombreux commerçants ont perdu près d’un tiers de leur chiffre d’affaires lors des grèves contre la réforme des retraites de décembre. Les différentes mesures de soutien mises en place ne semblent pas convaincre les représentants du secteur.

La mobilisation contre la réforme des retraites ne devrait pas avoir d’impact significatif sur la croissance de l’économie, selon les prévisions de la Banque de France, mais ses conséquences sont néanmoins importantes pour bon nombre de commerçants, notamment ceux implantés dans les territoires fortement touchés par les grèves. Selon Procos, la fédération représentative du commerce spécialisé, les commerçants parisiens ont ainsi connu une chute de 25 à 30 % de leur chiffre d’affaires lors de la semaine du 7 au 14 décembre 2019. En province, ils ont, quant à eux, enregistré une baisse moyenne de leur activité de 9 %. Ces chiffres sont les mêmes que ceux relevés par l’Alliance du commerce. « Le mouvement de grèves contre la réforme des retraites, engagé depuis le 5 décembre, a entraîné pour les enseignes, dans les territoires les plus affectés par le mouvement, des pertes d’activité de 30 %, en moyenne, au mois de décembre, période cruciale pour la réussite des commerces », indique, dans un communiqué, l’organisation professionnelle qui regroupe 450 enseignes spécialisées dans l’équipement de la personne.

2,5 M€ d’aides pour les commerces parisiens

Dès le 11 décembre 2019, soit quelques jours seulement après le début de la grève, le gouvernement annonçait plusieurs mesures de soutien à l’activité des commerçants impactés, comme celles mises en place fin 2018 lors des manifestations des « Gilets jaunes » : étalement des charges fiscales et sociales, autorisations d’ouvertures dominicales, chômage partiel… De son côté, la Ville de Paris a débloqué une aide de 2,5 M€ pour aider les commerçants les plus touchés via une exonération de leurs frais d’étalage et de terrasse pour le mois de décembre. Si les différentes associations de commerçants saluent ces mesures, elles les jugent insuffisantes pour pallier les difficultés actuelles du secteur.


Les dernières Études

NOUVEAUTÉ

Le marché de la décoration d’intérieur

Comment profiter de la croissance du marché ?

Une étude à la fois stratégique et opérationnelle pour disposer d'une vision précise de l'offre actuelle et compléter votre connaissance ...

mars 2020

Découvrir

PANEL DITRIBUTEURS

Le marché de l'animal de compagnie

Chiffres exclusifs et détaillés des ventes par circuit, par famille d'animaux et univers de consommation, issus d'un panel distributeurs sorties de caisse

septembre 2019

Découvrir

PANEL DITRIBUTEURS

Le marché du jardin amateur

Chiffres exclusifs et détaillés des ventes par rayon, par circuit et univers de consommation, issus d’un panel distributeurs sorties de caisse

2018 restera dans les annales comme l’une des plus compliquées pour le secteur du jardin. Sur le plan climatique tout ...

septembre 2019

Découvrir

Le marché du snacking en France

Chiffres clés, tendances porteuses et gisements de croissance pour 2019-2022

Pour continuer à séduire les consommateurs français, le marché snacking doit intégrer leurs nouvelles exigences

novembre 2018

Découvrir