LES FRANÇAIS DÉPENSERONT 20 MILLIARDS D’EUROS EN LIGNE POUR NOËL

LES FRANÇAIS DÉPENSERONT 20 MILLIARDS D’EUROS EN LIGNE POUR NOËL

Porté par l’augmentation du nombre de transactions et des perspectives de dépenses de fin d’année très élevées, le e-commerce devrait passer le cap des 100 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2019.

Selon le dernier baromètre trimestriel de la FEVAD, la fédération du e-commerce et de la vente à distance, les ventes en ligne ont enregistré un chiffre d’affaires de 24,6 Md€ au cours du 3e trimestre 2019, en progression de 11 % par rapport au 3e trimestre 2018. Cette forte croissance a été portée par une progression de 14 % du nombre de transactions en ligne, à 426 millions sur la période. La fréquence d’achat des cyberconsommateurs s’inscrit également à la hausse (+ 8 %) avec, en moyenne, 1 achat tous les 7 jours pour un panier moyen de 58 €, soit un total de 724 € sur le trimestre. Et les ventes réalisées sur mobiles et tablettes représentent désormais 40 % du marché contre seulement 10 % il y a 5 ans.
Selon le dernier baromètre trimestriel de la FEVAD, la fédération du e-commerce et de la vente à distance, les ventes en ligne ont enregistré un chiffre d’affaires de 24,6 Md€ au cours du 3
e trimestre 2019, en progression de 11 % par rapport au 3e trimestre 2018. Cette forte croissance a été portée par une progression de 14 % du nombre de transactions en ligne, à 426 millions sur la période. La fréquence d’achat des cyberconsommateurs s’inscrit également à la hausse (+ 8 %) avec, en moyenne, 1 achat tous les 7 jours pour un panier moyen de 58 €, soit un total de 724 € sur le trimestre. Et les ventes réalisées sur mobiles et tablettes représentent désormais 40 % du marché contre seulement 10 % il y a 5 ans.
La hausse des ventes est également portée par l’augmentation du nombre d’e-marchands. La FEVAD recense près de 192 000 sites de e-commerce, en progression de 16 % par rapport à l’an dernier. Malgré cette forte atomisation du nombre d’acteurs, 90 % du marché est entre les mains de seulement 6 % des e-commerçants, soit environ 10 000 sites. Amazon fait la course en tête, avec près de 31 millions de visiteurs uniques chaque mois, devant Cdiscount, Booking.com, Fnac, Veepee, OUI.Sncf et Carrefour.
Du côté des perspectives de fin d’année, la FEVAD anticipe des dépenses de plus de 20 Md€ sur internet à l’occasion des fêtes de Noël, soit près de 20 % des ventes annuelles des cybermarchands. Les e-acheteurs français devraient ainsi réaliser 15 transactions en moyenne au cours du 4
e trimestre ! Le marché du e-commerce devrait ainsi dépasser les 100 Md€ de chiffre d’affaires sur l’ensemble de l’année 2019.


Les dernières Études

INCLUS LES IMPACTS DE LA CRISE

Le marché de la décoration d’intérieur

Comment profiter de la croissance du marché ?

Une étude à la fois stratégique et opérationnelle pour disposer d'une vision précise de l'offre actuelle et compléter votre connaissance ...

juillet 2020

Découvrir

Le marché du jardin amateur

L’étude la plus complète pour connaître en détail les tendances de consommation et préparer la relance

L’année 2019 a été un excellent millésime pour le marché du jardin.

juin 2020

Découvrir

Le marché de l’animal de compagnie

Chiffres exclusifs et détaillés des ventes par circuit, par famille d’animaux et univers de consommation, issus d’un panel distributeurs sorties de caisse

Après un point bas en 2017, le marché des animaux de compagnie accélère sa progression depuis 2 ans.

juin 2020

Découvrir

Le marché du snacking en France

Chiffres clés, tendances porteuses et gisements de croissance pour 2019-2022

Pour continuer à séduire les consommateurs français, le marché snacking doit intégrer leurs nouvelles exigences

novembre 2018

Découvrir