TRADIS, CONVIVIAUX, VITE-FAIT... QUEL CONSOMMATEUR ÊTES-VOUS ?

TRADIS, CONVIVIAUX, VITE-FAIT... QUEL CONSOMMATEUR ÊTES-VOUS ?

Plus d’un Français sur deux a un comportement alimentaire spécifique, selon une enquête réalisée par Nielsen auprès de 9 700 foyers.

Pour la deuxième année consécutive, Nielsen a passé au crible les comportements alimentaires des Français(1). L’analyse donne une photographie de la relation des Français à leur alimentation avec la mise en évidence d’une typologie en 7 groupes : Tradis, Conviviaux, Vite-fait, Bio-local, Régimes, Conscience animale, Esthètes. Tour d’horizon des principaux enseignements clés.
Des comportements alimentaires spécifiques prépondérants par rapport aux comportements classiques
Certes, les comportements « classiques » concernent 44 % des ménages français. Ils sont représentés par deux groupes qui dominent tous les autres : les traditionnels (28 %) et les conviviaux (16 %). Ceux-ci donnent la priorité à la cuisine familiale et au plaisir d’être ensemble. Mais, désormais, plus de la moitié des Français (56 %) ont un comportement alimentaire spécifique.
Une consommation plus saine, plus écologique, plus éthique
Plus d’un tiers des foyers (39 %) adoptent un comportement alimentaire spécifique en lien avec des préoccupations liées à la santé ou à l’environnement. D’abord les bio-local (17 % des foyers, soit + 1 point en un an) sont un groupe conséquent. La consommation bio s’ancre, en effet, dans les habitudes des Français et concerne désormais l’ensemble de la population, quel que soit l’âge ou la catégorie socio-professionnelle. Les trois autres groupes sont les Français qui suivent une alimentation dictée par un régime alimentaire (10 % pour les « régimes »), une alimentation dictée par le respect du bien-être animal (7 % pour la « conscience animale ») et une alimentation dictée par le culte du corps (5 % pour les « esthètes »). Côté marchés, dans un contexte de déconsommation en volume pour les produits de grande consommation en grande et moyenne surface, le marché des produits « sains » tire son épingle du jeu dans tous les rayons de l’alimentaire avec une progression à deux chiffres (le bio poursuit son développement, le végétal décolle, les promesses « sans » redynamisent certaines catégories…). De même, la restauration rapide fast-casual à la fois healthy et de qualité est incarnée par de nombreux concepts (Cojean étant un précurseur emblématique).
Des pratiques alimentaires dominées par la contrainte du temps
Pour les « vite-fait » (18 % des foyers), le facteur temps est prioritaire. Ceux-ci cuisinent peu et sont adeptes des plats cuisinés et des snacks. Côté marchés, le snacking, en adéquation avec l’évolution des modes de vie représente depuis plusieurs années un gisement de croissance important pour l’industrie agroalimentaire et est au cœur du développement de la restauration rapide et des formats de proximité de la grande distribution. L’importance du groupe des « Vite-fait » trouve également une résonance dans la progression actuelle du marché de la livraison de repas, nouvel eldorado de la restauration.

(1) Enquête auprès de 9 800 foyers répondants online du 24 mai au 2 juin 2019

Pour aller plus loin, découvrez nos études multiclients sur les stratégies des IAA et des enseignes face aux enjeux de la transition alimentaire, les leviers de croissance de la restauration rapide en France, le marché du snacking en France


Les dernières Études

INCLUS LES IMPACTS DE LA CRISE

Le marché de l’animal de compagnie

Chiffres exclusifs et détaillés des ventes par circuit, par famille d’animaux et univers de consommation, issus d’un panel distributeurs sorties de caisse

Après un point bas en 2017, le marché des animaux de compagnie accélère sa progression depuis 2 ans.

juin 2020

Découvrir

INCLUS LES IMPACTS DE LA CRISE

Le marché du jardin amateur

L’étude la plus complète pour connaître en détail les tendances de consommation et préparer la relance

L’année 2019 a été un excellent millésime pour le marché du jardin.

juin 2020

Découvrir

INCLUS LES IMPACTS DE LA CRISE

Le marché et les perspectives du e-commerce alimentaire

Comment répondre aux enjeux et capter le potentiel du marché suite à la forte accélération liée à la crise ?

En France, dans un contexte plutôt morose pour la grande distribution (déconsommation ; difficultés de l’hypermarché ; annonce de suppressions ...

mai 2020

Découvrir

Les leviers de croissance de la restauration rapide en France

Concepts prometteurs, services innovants, emplacements stratégiques

La restauration rapide défend bien son statut de locomotive de la restauration commerciale dans l’hexagone.

décembre 2019

Découvrir