BOND DE LA FRÉQUENTATION DES AUTOCARS MACRON AU 1ER TRIMESTRE 2019

BOND DE LA FRÉQUENTATION DES AUTOCARS MACRON AU 1ER TRIMESTRE 2019

Les opérateurs surfent sur le boom de la demande et recentrent leur offre pour améliorer leur rentabilité.

La fréquentation sur le marché libéralisé de services interurbains par autocar (autocars dits « Macron ») a, de nouveau, bondi. Elle a atteint 2,25 millions de passagers au 1er trimestre 2019, en hausse de 26,2 % par rapport à la même période en 2018. Fait plus exceptionnel, la demande a également progressé de 4,5 % par rapport au 4e trimestre 2018. C’est en effet la première fois depuis l’ouverture du marché que la fréquentation augmente entre le 4e trimestre, marqué par d’importants flux liés notamment aux périodes des vacances de la Toussaint et de Noël, et le 1er trimestre de l’année suivante.
Plusieurs explications peuvent être avancées. Tout d’abord, il semble y avoir une appétence croissante des voyageurs pour les autocars. Une évangélisation du marché aidée par les campagnes promotionnelles menées par les opérateurs, à l’instar de Flixbus qui proposait en début d’année 1 million de billets à 0,99 €. Par ailleurs, une part plus importante des vacances scolaires d’hiver avait lieu pendant ce trimestre qu’en 2018. Cet argument doit toutefois être nuancé car la situation était similaire en 2017, or la demande avait chuté entre le 4e trimestre 2016 et le 1er trimestre 2017. Autre facteur qui a pu jouer un rôle moteur, la fréquentation des domaines skiables français s’est inscrite globalement en hausse par rapport à la moyenne des 4 dernières saisons (+ 3 % notamment pendant les vacances de février).
Mais l’évolution de l’offre a également eu un impact positif, avec tout d’abord, la mise en place depuis plusieurs trimestres de lignes saisonnières et de liaisons vers les aéroports qui rencontrent un succès croissant. Les acteurs se sont, par ailleurs, recentrés sur les dessertes les plus rentables en baissant le nombre de villes desservies et le nombre de départs quotidiens, mais en augmentant le nombre de liaisons (en hausse entre le 1er trimestre 2018 et le 2e trimestre 2019, mais en baisse par rapport au 4e trimestre 2018).


Les dernières Études

Nouveauté

Le marché français du transport sanitaire

Course à la taille, nouveaux entrants, digitalisation, pression tarifaire, évolution des prises en charge médicales, réorganisations hospitalières… Quels nouveaux modèles économiques pour le secteur de la mobilité sanitaire ?

Dynamisés par le vieillissement de la population, la forte prévalence des maladies chroniques, mais aussi le développement de nouvelles prises ...

décembre 2019

Découvrir

NOUVEAUTÉ

Logistique urbaine : enjeux et opportunités de croissance

Premier et dernier kilomètre, « dernier mètre », prestations logistiques mutualisées… de nouveaux marchés à capter

Dans un monde de plus en plus globalisé, les technologies ont paradoxalement favorisé une aspiration des consommateurs à davantage de ...

octobre 2019

Découvrir

Digitalisation des services logistiques

Logistics As A Service, Logistics To One : comment les technologies transforment la chaîne de valeur de la logistique et créent de nouveaux marchés

L’accélération des innovations technologiques a transformé les usages des services logistiques au cours des dernières années.

mars 2019

Découvrir

Le marché de la logistique du froid

Quelles perspectives face aux mutations des secteurs alimentaire et santé ?

La réglementation de plus en plus stricte en matière de contrôle des températures du produit tout au long de la ...

décembre 2018

Découvrir