TRM : 6 ENTREPRISES SUR 10 RÉALISAIENT DES PRESTATIONS DE LOGISTIQUE EN 2018

TRM : 6 ENTREPRISES SUR 10 RÉALISAIENT DES PRESTATIONS DE LOGISTIQUE EN 2018

Les grandes entreprises sont plus présentes dans les activités logistiques à valeur ajoutée tandis que les TPE présentes en logistique se concentrent sur le stockage de plus de 24 heures.

Le Comité national routier s’est penché sur les activités logistiques des acteurs du transport routier de marchandises (TRM). Son enquête révèle que 60,7 % des entreprises interrogées proposaient des prestations de logistique en 2018. Cette proportion, ainsi que le type de services proposés, varient fortement en fonction de la taille de l’entreprise.

Parmi les TPE, seules 36,5 % des entreprises intervenaient en logistique, contre 62,8 % pour les entités de 20 à 49 salariés, 72,7 % pour celles de 50 à 99 salariés et 78,7 % pour les grandes entreprises de plus de 100 salariés. La présence plus importante des grandes entreprises dans la logistique n’a rien d’étonnant quand on pense que la plupart des leaders du TRM sont également des acteurs majeurs de la logistique et vice versa, à l’instar de Geodis, XPO Logistics ou encore Kuehne+Nagel.

Par ailleurs, plus les entreprises sont grandes, plus les prestations proposées sont diversifiées et à valeur ajoutée. Les TPE interviennent quasi exclusivement dans l’entreposage de plus de 24 heures. Ainsi, la totalité des entreprises de 0 à 19 salariés ayant une activité logistique fournissent ce service, contre seulement 10,4 % qui proposent la préparation de commandes (contre 57,6 % des grandes entreprises présentes en logistique et 40,9 % quelle que soit la taille des entités) et 5,2 % la transformation de produits (contre respectivement 16,9 % et 8 %).

Le CNR note enfin qu’on peut parler « d’intégration juridique et fonctionnelle de la fonction logistique, au sein des entreprises de transport ». Ainsi, le plus souvent, ces activités de logistique sont rattachées au même établissement juridique que les prestations de TRM (pour 78,8 % des entreprises interrogées), et sont même réalisées sur le même site (78 %). La spécialisation juridique et géographique est, en revanche, plus importante pour les grandes entreprises : les activités logistiques sont rattachées à un établissement spécifique pour 29,3 % des entités de 50 à 99 salariés et pour 23,4 % de celles de plus de 100 salariés. Elles sont plus souvent situées sur un site différent, généralement proche, c’est-à-dire dans le même département ou à moins de 50 km, (respectivement 17,8 % et 29,3 %), voire plus lointain (4,4 % et 8 %).


Les dernières Études

Nouveauté

Le marché français du transport sanitaire

Course à la taille, nouveaux entrants, digitalisation, pression tarifaire, évolution des prises en charge médicales, réorganisations hospitalières… Quels nouveaux modèles économiques pour le secteur de la mobilité sanitaire ?

Dynamisés par le vieillissement de la population, la forte prévalence des maladies chroniques, mais aussi le développement de nouvelles prises ...

décembre 2019

Découvrir

NOUVEAUTÉ

Logistique urbaine : enjeux et opportunités de croissance

Premier et dernier kilomètre, « dernier mètre », prestations logistiques mutualisées… de nouveaux marchés à capter

Dans un monde de plus en plus globalisé, les technologies ont paradoxalement favorisé une aspiration des consommateurs à davantage de ...

octobre 2019

Découvrir

Digitalisation des services logistiques

Logistics As A Service, Logistics To One : comment les technologies transforment la chaîne de valeur de la logistique et créent de nouveaux marchés

L’accélération des innovations technologiques a transformé les usages des services logistiques au cours des dernières années.

mars 2019

Découvrir

Le marché de la logistique du froid

Quelles perspectives face aux mutations des secteurs alimentaire et santé ?

La réglementation de plus en plus stricte en matière de contrôle des températures du produit tout au long de la ...

décembre 2018

Découvrir