LE MARCHÉ DU BRICOLAGE DÉPASSE LES 25 MILLIARDS D’EUROS

LE MARCHÉ DU BRICOLAGE DÉPASSE LES 25 MILLIARDS D’EUROS

Soutenue par la reprise de l’immobilier, l’activité des distributeurs a progressé de 2 % l’an passé.
Premier marché du secteur de la maison, le bricolage est aussi l’un des plus dynamiques. Après quelques années en demi-teinte, sa croissance a rebondi à 1,9  % en 2016, selon l’Unibal (Union Nationale des Industriels du Bricolage, du jardinage et de l’Aménagement du Logement) et la FMB (Fédération des Magasins de Bricolage et de l’aménagement de la maison). Il faut dire que le contexte a été favorable. Du côté de la conjoncture économique, le bilan de l’année 2016 est plutôt positif, marqué par une accélération de la croissance du PIB et un rebond de la consommation des ménages. Mais le marché a surtout bénéficié d’un secteur de la construction particulièrement dynamique, boosté par des taux d’intérêt historiquement bas et des aides de l’État (prêt à taux zéro et dispositif Pinel). 376 500 logements ont ainsi été mis en construction l’an dernier, soit une progression de +10,7 % par rapport à 2015. Côté immobilier ancien, l’année a également été exceptionnelle avec un nombre de transactions record de 846 000 ventes. Autant d’occasions d’aménager, de rénover et de décorer son nouveau logement. Des projets tout azimut qui ont bénéficié à quasiment tous les rayons. Seules les ventes du rayon électricité sont en baisse (-4 %), impactées surtout par un effet de base défavorable suite à l’équipement massif des ménages en détecteurs de fumée en 2015. Côté distribution, l’embellie du marché a surtout profité aux enseignes de bricolage qui captent 77 % des ventes. Celles-ci ont assis leur leadership, avec une progression de 1,6 % de leur chiffre d’affaires, portée notamment par l’extension de leur surface de vente. Les magasins de négoce (Point P. Gedimat) ont enregistré une évolution plus timide (+0,6 %) alors que le circuit alimentaire est à la peine affichant un recul de 1,2 % de ses ventes. 2016 marque également l’envolée du e-commerce qui peinait jusqu’à présent à percer dans ce secteur. Si sa part reste faible (3 % des ventes), sa croissance a été impressionnante (+25 %).


Les dernières Études

Nouveauté

Les enseignes alimentaires de proximité de la grande distribution

Quelles stratégies gagnantes (concepts de magasins, offre, services....) pour nourrir la croissance de demain sur la proximité ?

L’année 2016 a été marquée par de nombreuses ouvertures de magasins, qui expliquent en grande partie la croissance de plus ...

juillet 2017

Découvrir

Stratégies omnicanal et magasins connectés

Les stratégies gagnantes pour enrichir l’expérience client et optimiser les performances commerciales

Aujourd’hui le consommateur ne fait plus la distinction entre achat sur Internet et achat en magasin. Il veut pouvoir consommer ...

mars 2017

Découvrir

Parapharmacies et e-parapharmacies

Enjeux et perspectives du marché de la parapharmacie à l’heure de la digitalisation

La vente en ligne de produits de parapharmacie se développe fortement, suscitant ainsi les convoitises d’acteurs aux origines diverses. Le ...

décembre 2016

Découvrir

Mode et digital

Tendances porteuses et défis pour l’industrie de la mode

Face à un marché du luxe qui s’essouffle et à un marché de l’habillement en recul, le digital représente une ...

novembre 2016

Découvrir