Les marchés et la distribution de l’optique et de l’audioprothèse en France

Les marchés et la distribution de l’optique et de l’audioprothèse en France

Face aux pressions sur les prix et à l’arrivée de nouveaux entrants, quels nouveaux modèles de distribution sur les marchés de l’optique et de l’audioprothèse ?

À partir de 3 050 € HT

Publiée en avril 2017

Fiche technique

Tarif

À partir de 3 050 € HT


Redigée en français
Publiée en avril 2017
270 pages


Formats

  • p Papier

  •       
  • F PDF

Notre Consultant

Hélène CHARRONDIERE

Expert du secteur
Pharmacie - Santé

Une étude pour

  • Disposer de tous les chiffres clés sur les marchés de l’optique et de l’audioprothèse
  • Analyser les nouveaux enjeux : réduction du reste à charge, montée en puissance des réseaux de soins conventionnés, distribution multicanal, nouveaux distributeurs...
  • Appréhender les opportunités de croissance et de différenciation offertes par le digital
  • Anticiper les perspectives de croissance et de reconfiguration de ces marchés à l’horizon 2020 

Améliorer l’accès aux soins : un enjeu commun qui conduit à des pressions croissantes sur les prix et les restes à charge

Rapports de l’Autorité de la Concurrence, de l’Assurance-maladie et du ministère de la Santé, polémiques sur la place des réseaux de soins conventionnés, remise en cause du numerus clausus des audioprothésistes et évolution du parcours de santé visuelle ... L’optique et l’audioprothèse se retrouvent au cœur des débats sur l’accès aux soins et les pratiques tarifaires des professionnels de santé. Le remboursement de ces équipements est-il à l’aube d’un big bang susceptible de réorganiser en profondeur l’organisation de ces deux marchés ? Une nouvelle répartition du financement entre assurance maladie obligatoire et complémentaires santé aurait-elle un impact significatif sur les volumes et les niveaux de prix unitaires ?

Vers une convergence des réseaux de distribution entre optique et audioprothèse ?

Confrontés à des pressions croissantes sur les prix, les opticiens sont à la recherche des relais de croissance et de nouvelles voies de diversification. D’autant que l’offensive des nouveaux entrants (pure players de la vente en ligne, discounters, pharmaciens d’officine...) renforce l’intensité concurrentielle sur le segment de l’optique de correction et présage d’une redistribution des cartes entre circuits de distribution. Certains d’entre eux (Afflelou®, Optical Center®, Krys®, Gadol®...) jettent ainsi leur dévolu sur l’audioprothèse, un marché de taille modeste mais promis à une forte croissance dans les années à venir, au regard du sous-équipement actuel de la population française.

Innovation produit et distribution à l’ère du digital

Les dynamiques de croissance sur ces deux marchés sont soutenues par les innovations, à la fois des fabricants et des détaillants. Celles-ci portent sur les caractéristiques techniques des produits, la modernisation des espaces de vente et la création de communautés de clients. Pour l’heure, la digitalisation des magasins n’en est qu’à ses prémices et reste principalement concentrée sur l’essayage. Mais les pure players du e-commerce, contraints d’ouvrir des points de vente, inventent de nouveaux parcours client multicanal, fluides et multiples (Easy-verres®, Happyview®, Direct Optic®, L’Usine à lunettes by Polette®, Evioo®, Sensee®...). Ce sont ces nouveaux acteurs qui sont aujourd’hui les plus innovants dans leur relation client.
Enfin, les nombreux mouvements d’acquisition (dont le rapprochement entre Essilor et Luxottica est le plus emblématique) tendent vers une verticalisation de la chaîne de valeur. Celle-ci aura des répercussions en amont, au niveau de l’offre, et en aval, sur les réseaux de distribution. Cette nouvelle orientation devrait se traduire plus particulièrement sur le marché de l’optique par une accélération du e-commerce.

Chiffres clés

Taux de croissance annuel moyen des ventes entre 2012 et 2016

+ 1 % pour l’optique vs + 7,5 % pour l’audioprothèse (en valeur)
Source : Les Echos Etudes d’après GFK, le SNITEM et l’Assurance-maladie obligatoire

Méthodologie

Cette étude a été réalisée à partir d’une quinzaine d’entretiens approfondis menés auprès de dirigeants d’enseignes (Afflelou, Acuitis, Entendre...), de sites de vente en ligne (HappyView), de réseaux d’officines (Optic & Price), ainsi que de plates-formes de services animant des réseaux de soins conventionnés (Santéclair, Carte Blanche Partenaires, Egaréseaux...). Cette phase qualitative a été complétée par des recherches documentaires approfondies sur l’ensemble des filières de l’optique et de l’audioprothèse : fabricants, grossistes, centrales d’achats, enseignes et nouveaux distributeurs.
Cette étude a été menée par Hélène Decourteix, consultante senior spécialisée dans le domaine de la santé et du numérique. Collaboratrice régulière des Echos Etudes, elle est notamment l’auteur d’études sur la digitalisation des pratiques médicales et de la pharmacie d’officine.

Les dernières études

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Le marché de la maintenance et des services aéronautiques

Quelles stratégies des acteurs de la MRO et de l’aftermarket dans l’aviation civile ?

Novembre 2017

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Coopératives agricoles françaises

Relever le défi de l'innovation

Novembre 2017

Découvrir

Nouveauté
Les Echos Études

Le marché du financement automobile

Quelles stratégies gagnantes pour capter la forte croissance du marché ?

Octobre 2017

Découvrir

NOUVEAUTE
Les Echos Études

Les stratégies digitales des laboratoires pharmaceutiques

Transformation des organisations, nouveaux réseaux d’innovation et écosystème élargi à l’ère de la santé connectée

Octobre 2017

Découvrir