Les stratégies digitales des laboratoires pharmaceutiques

Les stratégies digitales des laboratoires pharmaceutiques

Transformation des organisations, nouveaux réseaux d’innovation et écosystème élargi à l’ère de la santé connectée

À partir de 3 350 € HT

Publiée en novembre 2017

Fiche technique

Tarif

À partir de 3 350 € HT


Redigée en français
Publiée en novembre 2017
250 pages


Formats

  • p Papier

  •       
  • F PDF

Notre Consultant

Hélène CHARRONDIERE

Expert du secteur
Digital - Numérique

Une étude pour

  • Connaître les enjeux de la santé 4.0 et de la révolution des NBIC
  • Comprendre les impacts du numérique sur l’ensemble de la chaîne de valeur de l’industrie pharmaceutique
  • Analyser l’évolution des stratégies digitales des industriels de la pharma : alliances et acquisitions, nouveaux métiers, innovation lab, services « beyond-the-pill » et approche « patient centric »...
  • Identifier les facteurs clés de succès et les leviers d’une transformation digitale réussie

Le "+" de l'étude 

La vision des dirigeants et des responsables de laboratoires pharmaceutiques sur les opportunités offertes par la transformation digitale du secteur et les projets en cours ou envisagés à court-moyen terme. 

Les défis de la transformation digitale

Par sa dimension systémique, la révolution numérique induit des bouleversements majeurs au sein des entreprises, transformant modèle d’affaires, organisation, culture d’entreprise et mode de management. C’est donc l’ensemble des métiers et de la chaîne de valeur du secteur pharmaceutique qui sont ainsi renouvelés par cette transformation : R&D, production, supply chain, affaires réglementaires et médicales, marketing relationnel, communication... Une véritable rupture de business model à laquelle sont confrontés les industriels du médicament. 
Pourtant, encore peu de laboratoires ont construit un design organisationnel permettant de porter cette transformation digitale. Seules quelques Big Pharma (Sanofi, Roche, Novartis, AbbVie, GSK, Lilly, Leo, Servier...) commencent à structurer un écosystème « étendu » à la sphère digitale, au travers de living labs, plates-formes d’open innovation (ex. : projet Epidemium® lancé par Roche et La Paillasse) ou création d’incubateurs... Citons notamment Leo Innovation Lab (Leo Pharma), WeHealth (Servier), BI X (Boehringer Ingelheim) et « le 39bis » (Sanofi)... Ou encore l’acquisition de solutions digitales, à l’instar de Roche qui a racheté au cours de l’été 2017 la plate-forme de gestion du diabète MySugr®. Une démarche qui reste toutefois marginale, du moins pour le moment.

Les laboratoires pharmaceutiques doivent faire face à l’offensive des GAFAM, Big Tech et start-up sur leurs propres marchés et domaines de compétences

Ces derniers mois ont été marqués par la multiplication d’initiatives de la part d’acteurs de l’économique numérique et de fournisseurs d’infrastructures informatiques. Leurs domaines de prédilection : le Big data et l’Intelligence artificielle, signe que ces opérateurs sont déjà entrés dans l’ère de la « Santé 4.0 ». Parmi les projets les plus emblématiques figurent les partenariats qu’IBM Watson Health a récemment mis en place avec le MIT et le Memorial Sloan Kettering Cancer Center dans l’intelligence artificielle, l’alliance entre Apple et Novartis pour le lancement d’un premier essai clinique dans la sclérose en plaques via le ResearchKit® ou l’arrivée en Europe du fonds d’investissements Samsung Next qui cherche à investir voire à acquérir des start-up à la pointe de l'innovation, notamment dans le domaine de la e-santé... Et bien-sûr Google qui multiplie les projets via sa filiale Alphabet. Sans oublier Amazon qui prépare son entrée sur le marché américain de la santé et Facebook qui accompagne le développement de start-up sur le site de Station F à Paris.
Autant de projets et de partenariats qui attestent d’une accélération des transformations à l’œuvre, d’un élargissement sans précédent de l’écosystème de la santé à de nouveaux entrants et des enjeux majeurs auxquels les laboratoires doivent faire face pour relever les défis de la révolution numérique. 

Méthodologie de l'étude

Cette enquête qualitative et quantitative a été réalisée à partir :

  • D’une quinzaine d’entretiens menés auprès de dirigeants et responsables digitaux au sein de laboratoires pharmaceutiques leaders sur le marché français.
  • D’une enquête on line exclusive menée auprès d‘une centaine de dirigeants et managers de laboratoires pharmaceutiques, afin d’appréhender le niveau de maturité digitale de la pharma en 2017 et identifier les projets en cours ou envisagés à court-moyen terme.

Ces entretiens ont été complétés par des recherches documentaires approfondies utilisant les plates-formes de Business Intelligence des Echos et d’HealthInnov sur les innovations en santé.
Elle a été rédigée par Sylvie Donnasson, CEO d’HealthInnov, Antoine Poignant, Président d’EuroHealthNet, et Hélène Charrondière, Directrice du Pôle Pharmacie-Santé des Echos Etudes.

Les dernières études

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Marché mondial des souliers de luxe

Décembre 2017

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Smart building : l’heure du décollage a sonné

Objets connectés, stockage, blockchain, … quelles solutions innovantes pour l’industrie du bâtiment ?

Décembre 2017

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Certificats d’économies d’énergie : la 4e période change la donne

Comment les obligés et délégataires vont adapter leurs stratégies de production de CEE aux nouveaux objectifs?

Décembre 2017

Découvrir

NOUVEAUTE
Les Echos Études

Défis et perspectives de l'hôpital public

Regroupement et mutualisation via les GHT, objectifs de marge brute malgré de fortes contraintes financières, réorganisation du travail, mutation dig…

Décembre 2017

Découvrir