Marché mondial du luxe 2017

Marché mondial du luxe 2017

Une transformation en profondeur des modèles

À partir de 2 950 € HT

Publiée en mars 2017

Fiche technique

Tarif

À partir de 2 950 € HT


Redigée en français
Publiée en mars 2017
320 pages


Formats

  • p Papier

  •       
  • F PDF

Notre Consultant

Cécile DESCLOS

Expert du secteur
Luxe - Mode

Une étude pour :

  • Disposer de tous les chiffres clés du marché
  • Décrypter et comparer les performances financières et les stratégies des acteurs
  • Anticiper les évolutions du secteur et identifier les stratégies gagnantes

Le luxe est entré dans un nouveau cycle

  • Le marché mondial du luxe connaît depuis 2012 un ralentissement ininterrompu de sa croissance que n’expliquent pas les seuls facteurs conjoncturels. La donne a changé. Le marché s’est complexifié comme l’illustrent les importants transferts de clientèle (flux touristiques) sous l’effet, notamment, des effets de change.
  • Le fort turn-over (directeurs artistiques, cadres dirigeants) au sein des maisons et la multiplication des plans de restructuration (Burberry, Ralph Lauren, Cavalli, Richemont, Hugo Boss, Tiffany, …) témoignent des vives tensions et des défis auxquels font face les acteurs. 


 

Vers une révision en profondeur des modèles

Si, au cours des deux précédentes crises (2001-2003, 2008-2009), les maisons de luxe ont principalement « réduit la voilure », l’heure est aujourd’hui à une révision en profondeur des modèles

Les stratégies d’offre sont repensées :

  • L’heure est au fine tuning : restructuration de l’offre (Burberry, Ralph Lauren, Hugo Boss, Paul Smith) et remise en cause des lignes bis, repositionnement (montée en gamme vs accessibilisation), ….
  • Le tabou du prix est tombé. La tendance est à l’harmonisation au niveau mondial, entraînant, parfois, des baisses de prix sur certains marchés ;
  • Le rôle et la forme des défilés sont désormais remis en cause (cf. développement du co-ed), de même que le calendrier des collections (cf. débats autour du see now/buy now).

Dans la distribution, le rythme de développement des réseaux à l’enseigne a sensiblement ralenti :

  • De nombreuses maisons, parmi lesquelles les leaders, sont désormais en phase de consolidation, voire de restructuration (Hermès, Louis Vuitton, Coach, Prada, Dior, Gucci, Cartier, …) ;
  • Le modèle des boutiques standardisées et des réseaux uniformes est aujourd’hui battu en brèche, le débat se recentrant sur l’expérience client.

Le digital est au centre des stratégies de croissance :

  • Les ouvertures de sites à l’enseigne se poursuivent (Christopher Kane, Isabel Marant, Manolo Blahnik, Dunhill, Chloé, …) ;
  • Le poids croissant des devices mobiles (plus de 50 % du trafic sur les sites d’Hugo Boss et Burberry, 49 % des ventes online de Mulberry) fait du HTML5 la nouvelle norme ;
  • Outre la distribution, Internet joue désormais également un rôle clé dans les stratégies marketing. Le digital a ainsi représenté plus de 30 % du budget communication de L’Oréal en 2016, contre 1,5 % en 2010.

Les plus de l’étude

  • Tous les chiffres clés du marché mondial du luxe, par zone géographique et par segment
  • Un panel d’une trentaine d’acteurs clés passés au crible
  • Un benchmark représentatif des stratégies à l’œuvre sur le marché
  • L’analyse des performances financières (chiffre d’affaires, croissance, profitabilité, rentabilité financière, endettement) des principaux groupes

Les dernières études

NOUVEAUTE
Les Echos Études

L'AgTech et les perspectives de l'agriculture numérique en France

Saisir les opportunités du numérique face aux défis de l’agriculture

Mai 2017

Découvrir

NOUVEAUTE
Les Echos Études

Le marché des véhicules d'occasion

Les réseaux professionnels à la conquête du circuit C2C : nouvelles offres et nouveaux modèles économiques

Mai 2017

Découvrir

Nouveauté
Les Echos Études

Les médicaments biosimilaires en France à l'horizon 2020

Enjeux et perspectives d'un marché stratégique

Mai 2017

Découvrir

Nouveauté
Les Echos Études

Les mutations de la médecine de ville à l'horizon 2025

Parcours de soins, MSP et santé connectée

Mai 2017

Découvrir