Le marché mondial de la maroquinerie de luxe

Le marché mondial de la maroquinerie de luxe

Quels leviers actionner pour bénéficier à plein de la reprise du marché ?

À partir de 3 250 € HT

Publiée en juin 2018

Fiche technique

Tarif

À partir de 3 250 € HT


Redigée en français
Publiée en juin 2018
200 pages


Formats

  • p Papier

  •       
  • F PDF

Notre Consultant

Cécile DESCLOS

Une étude pour

  • Disposer de tous les chiffres clés du marché (valorisation exclusive Les Echos Etudes)
  • Benchmarker les positions concurrentielles et les performances des acteurs
  • Comprendre les ressorts de la reprise et les enjeux qui en découlent tout au long de la chaîne de valeur
  • Analyser l’évolution des business models et identifier les stratégies gagnantes face à la transformation du marché

La maroquinerie a renoué avec une croissance vigoureuse mais la donne a changé

Le marché de la maroquinerie de luxe a affiché une croissance soutenue en 2017, portée notamment par la reprise des marchés asiatique et européen.

Cette bonne performance ne signifie pas pour autant un retour à la normale après une séquence 2012-2016 difficile. La donne a changé comme l’illustre la grande disparité des performances parmi les acteurs. Le marché s’est complexifié à la faveur de l’évolution de la clientèle et des comportements d’achat.

Un retour aux fondamentaux pour profiter à plein de la reprise

Au cours de la dernière période, les maisons ont été contraintes de repenser les modèles qu’il s’agit désormais de consolider pour poser les bases de la croissance future. Nous assistons ainsi à un « retour aux fondamentaux ».

  • Au niveau industriel, malgré l’hétérogénéité des organisations, les investissements ont fortement repris (cf. ouverture programmée de 6 ateliers Louis Vuitton sur la période 2017-2019 ; inauguration en 2018 du Gucci ArtLab ; rachat par Burberry de CF&P en mai 2018, …) afin d’accompagner la croissance (sécurisation des volumes, amélioration du lead-time).
    Parallèlement, le mouvement de relocalisation d’une partie de la production se confirme comme l’illustrent la cession par Delvaux de son site vietnamien ou la forte baisse du chiffre d’affaires de Sitoy, un des principaux sous-traitants asiatiques pour le compte de maisons de luxe.
  • En termes d’offre, l’enjeu créatif est plus que jamais central, expliquant le fort turn-over au sein des directions artistiques et la création de fonctions dédiées à la maroquinerie. Dans le même temps, les mouvements de repositionnement (Burberry, Michael Kors, …) et de rationalisation de l’assortiment se poursuivent.
    Les facteurs clés de succès reposent par ailleurs - de plus en plus - sur la capacité des maisons à animer le marché. A côté des maisons ayant basculé sur le see now/buy now (Burberry, Mulberry), de nombreux acteurs optent pour un renouvellement permanent avec l’introduction régulière de nouveautés (Louis Vuitton, Gucci, Tod’s, …).
  • Dans la distribution, les stratégies de roll-out sont révolues. Si les boutiques demeurent un maillon clé de la chaîne de valeur et un contributeur essentiel à la formation du chiffre d’affaires, leur place est repensée. Le débat se recentre désormais sur l’expérience client (cf. partenariat Chanel-Farfetch début 2018) et l’articulation on/off line dans une logique omnicanale.

CHIFFRE CLE

Le marché mondial de la maroquinerie de luxe a affiché une croissance de près de 10 % en 2017, hors effets de change.

Source : Les Echos Etudes

 LES "+" DE L'ETUDE

  • La valorisation exclusive Les Echos Etudes du marché de la maroquinerie de luxe
  • Un panel de près d’une trentaine d’acteurs passés au crible
  • Un benchmark représentatif des stratégies à l’œuvre sur le marché

Les dernières études

NOUVEAUTE
Les Echos Études

Le marché français des batteries pour le stockage stationnaire d’élec…

Stockage centralisé et décentralisé, quel potentiel ?

Octobre 2018

Découvrir

NOUVEAUTE
Les Echos Études

Le marché français du coworking et du coliving

De nouvelles perspectives pour l’industrie immobilière et les opérateurs touristiques

Octobre 2018

Découvrir

NOUVEAUTE
Les Echos Études

Les services en pharmacie d'officine

Axes de diversification et modèles économiques des services : quelles perspectives pour la pharmacie française ?

Septembre 2018

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Les stratégies phygitales dans la distribution automobile

Web-to-store, concession 2.0, parcours d’achat 100% en ligne… comment le digital transforme la distribution automobile ?

Août 2018

Découvrir