Le marché de la maintenance et des services aéronautiques

Le marché de la maintenance et des services aéronautiques

Quelles stratégies des acteurs de la MRO et de l’aftermarket dans l’aviation civile ?

À partir de 2 750 € HT

Publiée en novembre 2017

Fiche technique

Tarif

À partir de 2 750 € HT


Redigée en français
Publiée en novembre 2017
150 pages


Formats

  • p Papier

  •       
  • F PDF

Notre Consultant

Sun KIM

Le grand retour des constructeurs sur le marché de la MRO : feu de paille ou tendance de fond ?

Une étude pour :

  • Disposer de tous les chiffres clés de la MRO et des services associés à la maintenance (training, ingénierie, documentation technique…)     
  • Dresser une cartographie des forces en présence et des stratégies à l’œuvre pour capter les opportunités business 
  • Identifier l’impact de la révolution numérique sur la filière et le business model des prestataires

 Un marché promis à une belle croissance !

L’augmentation du trafic aérien est une tendance lourde de ces dernières années et elle va encore s’accentuer dans les 20 ans à venir. Le nombre de passagers transportés va ainsi passer de 3,8 milliards en 2016 à 7,2 milliards en 2035. Pour répondre à cette forte demande, la flotte d’avions va doubler de taille à cet horizon et devrait atteindre les 45 000 appareils. Une croissance sans précédent qui représente une manne pour tous les acteurs de la maintenance et des services aéronautiques. Parallèlement, l’utilisation plus intensive des avions et l’augmentation de leur taux de remplissage va mécaniquement augmenter les besoins en MRO. Au final, le marché des services aéronautiques devrait connaître une croissance enviable de 4 % à 5 % par an durant les deux prochaines décennies. Derrière cette dynamique, de futures zones de croissance s’affirment. L’Asie-Pacifique va ainsi devenir le premier marché de la MRO, devant les Etats-Unis. En termes d’activités, les moteurs et composants vont continuer de représenter l’essentiel des dépenses de maintenance mais c’est surtout du côté de la modification de cabines que l’évolution sera la plus rapide. Le marché des pièces d’occasion va également exploser avec la vague de démantèlement de vieux appareils attendue.

Les constructeurs vont-ils bousculer le marché ?

Face au potentiel de ce marché, les constructeurs Airbus, Boeing et Embraer passent à l’offensive… Ils trouvent désormais dans le support et la MRO un territoire –non pas nouveau- mais apte à pallier le creux des nouveaux programmes et ainsi, à redéployer leurs ressources humaines. Forts de leur maîtrise technologique et d’une immense base installée, les motoristes et les équipementiers restent, eux, très solidement implantés sur le marché de la MRO. Les compagnies aériennes forment, de leur côté, un petit noyau d’acteurs bien armés pour défendre leurs parts de marché. Les plus puissantes d’entre elles capitalisent sur leur flotte d’avions pour dynamiser leurs activités de maintenance et partent également à la conquête de clients tiers. Elles nouent pour certaines des partenariats avec les équipementiers ou motoristes. En revanche, les sociétés indépendantes de MRO sont de plus en plus fragilisées par la toute puissance des acteurs qu’elles ont en face d’elles. Elles tendent à jouer le rôle de variable d’ajustement ou se développent sur des marchés de niche, comme les avions d’affaires ou la logistique des pièces détachées.

Les nouvelles technologies numériques bouleversent la MRO

Cette compétition s’inscrit dans un environnement en pleine mutation.  L’industrie de la MRO est toujours marquée par des tendances de fond comme l’externalisation ou l’allongement des intervalles d’intervention. Mais ce qui révolutionne maintenant tout le secteur c’est l’arrivée des technologies du numérique. Elles vont permettre de réduire les coûts et ouvrent un champ d’innovations immense. Capteurs intelligents  pour monitorer la structure des avions, réalité augmentée, fabrication additive ou maintenance prédictive... Les champs d’application sont multiples. Par exemple, la simulation numérique ouvre de nouvelles perspectives pour développer le marché de la modification des cabines. Un virage que tous les acteurs cherchent à prendre…

Les dernières études

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Marché mondial des souliers de luxe

Quelle redistribution des cartes pour un marché en mutation ?

Décembre 2017

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Certificats d’économies d’énergie : la 4e période change la donne

Comment les obligés et délégataires vont-ils adapter leurs stratégies de production de CEE aux nouveaux objectifs?

Décembre 2017

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Smart building : l’heure du décollage a sonné

Objets connectés, stockage, blockchain, … quelles solutions innovantes pour l’industrie du bâtiment ?

Décembre 2017

Découvrir

NOUVEAUTE
Les Echos Études

Défis et perspectives de l'hôpital public

Regroupement et mutualisation via les GHT, objectifs de marge brute malgré de fortes contraintes financières, réorganisation du travail, mutation dig…

Décembre 2017

Découvrir