Mutations et perspectives du secteur français du génie climatique

Mutations et perspectives du secteur français du génie climatique

Nouvelles exigences thermiques, augmentation des dépenses énergétiques...enjeux et opportunités pour les industriels

À partir de 2 050 € HT

Publiée en septembre 2013

Fiche technique

Tarif

À partir de 2 050 € HT


Redigée en français
Publiée en septembre 2013
200 pages


Formats

  • p Papier

  •       
  • F PDF

Notre Consultant

Sabrina TIPHANEAUX

Expert du secteur
Energie - Environnement

Une étude pour:

• Disposer de tous les chiffres clés du génie climatique par filière (chauffage, ventilation, climatisation…)
• Comprendre les enjeux liés à la mise en place de la RT 2012 et en évaluer l’impact sur le marché
• Comparer le poids et les stratégies des principaux fabricants présents en France
• Analyser les réponses des industriels à la nouvelle donne réglementaire (adaptation de l’offre, développement de nouveaux services, communication plus ciblée…)

Le marché du génie climatique tourne au ralenti

Les acteurs du génie climatique ont dû faire face à une année 2012 particulièrement difficile marquée par un secteur de la construction toujours en berne. Parallèlement, les opportunités offertes par la rénovation thermique du parc existant tardent à se concrétiser. Les baisses successives des taux de crédit d’impôt et la pression sur le pouvoir d’achat des ménages ont eu raison des décisions d’investissement : le nombre de travaux d’amélioration énergétique est en repli depuis deux ans après quatre années consécutives de hausse. Le marché de la rénovation offre pourtant un potentiel considérable face à une facture énergétique qui s’alourdit d’année en année. Tous les segments du génie climatique (chauffage, ventilation, climatisation) ont été affectés par une baisse de leur vente même si les équipements performants, comme les chaudières gaz à condensation, tirent leur épingle du jeu, reflétant l’enjeu de l’efficacité énergétique.

La filière à un tournant

Principal fer de lance du Grenelle de l’environnement, la RT 2012 est en passe de bouleverser le marché du génie climatique. Effective depuis 2013, elle fixe des objectifs d’efficacité énergétique ambitieux dans les logements neufs qui limitent l’utilisation de l’électricité. Longtemps dominant car peu coûteux à l’installation, le chauffage électrique perd du terrain au profit des solutions gaz naturel ou bois qui sont les énergies les moins chères. Le défi, qui concerne toutes les filières, et l’électricité en particulier, est à l’amélioration de la performance.

Les fabricants évoluent vers un positionnement de multi-spécialiste du confort thermique

Pour faire face aux nouvelles exigences thermiques, les industriels du génie climatique accélèrent le renouvellement de leurs gammes. Ils concentrent leurs efforts de R&D sur les systèmes à haute efficacité énergétique (chaudières à condensation, systèmes double flux thermodynamiques …) et l’intégration de solutions de management économes en énergie. La tendance est également au lancement de systèmes hybrides et multi-fonctions (chauffage, rafraîchissement, traitement de l’air, ECS…) à l’image de la solution Equathermie d’Aldès. Ces mouvements de diversification resserrent le champ concurrentiel entre les acteurs du chauffage et de l’aéraulique et rend le marché de plus en plus poreux. La guerre entre les industriels se joue aussi de plus en plus sur le terrain du marketing avec pour enjeu de valoriser leurs innovations aussi bien auprès des prescripteurs (promoteurs, installateurs…) que des clients finals.

Enquête

Cette étude opérationnelle, qui a fait l’objet de quatre mois d’enquête et de collecte d’information, est un instrument de réflexion et d’aide à la décision. Les Echos Etudes passent au crible les différentes filières du génie climatique (chauffage, ventilation, climatisation…) et analysent les stratégies des principaux industriels face à la mise en place de la RT 2012.

L'auteur: Nathalie Gireaud, Ingénieur agronome, A2E

Ingénieur diplômée en Management de l’Environnement, Nathalie Gireaud accompagne depuis plus de 15 ans les entreprises dans leurs problématiques de développement durable et d’économies d’énergie. Forte de son expérience, Nathalie Gireaud a créé en 2007 la société Ain Energie Environnement (A2E), bureau d’études spécialisé dans le conseil en matière d'environnement, d'éco-construction, d'économies d’énergie, de diagnostics thermiques et de l’intégration des Energies Renouvelables dans les bâtiments.

Les dernières études

Nouveauté
Les Echos Études

Le marché des véhicules autonomes

Comment le déploiement à grande échelle des voitures sans chauffeur va bouleverser l'industrie automobile et des services ?

Décembre 2018

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Le marché français de la rénovation énergétique des logements

Quels acteurs vont profiter du nouveau plan de rénovation ?

Décembre 2018

Découvrir

Nouveauté
Les Echos Études

Le marché et les perspectives des cosmétiques asiatiques

Quelle reconfiguration du jeu concurrentiel face au phénomène K-Beauty, J-Beauty, C-Beauty ?

Décembre 2018

Découvrir

Nouveauté
Les Echos Études

Le marché du snacking en France

Chiffres clés, tendances porteuses et gisements de croissance pour 2019-2022

Novembre 2018

Découvrir