Les perspectives du marché français du génie climatique

Les perspectives du marché français du génie climatique

Enjeux et opportunités à l’aube de la nouvelle réglementation environnementale

À partir de 3 150 € HT

Publiée en novembre 2019

Fiche technique

Tarif

À partir de 3 150 € HT


Redigée en français
Publiée en novembre 2019
150 pages


Formats

  • p Papier

  •       
  • F PDF

Notre Consultant

Sabrina TIPHANEAUX

Une étude pour :

  • Disposer de l’ensemble des chiffres clés du génie climatique et identifier les segments porteurs
  • Analyser les enjeux liés à l’évolution du contexte réglementaire et la mise en place de la RT 2020
  • Identifier les dernières innovations d’offres et de services lancées et les business model émergents
  • Mesurer la part des énergies renouvelables thermiques sur le marché français et leur potentiel de développement
  • Connaître le poids des principaux industriels présents en France et leurs stratégies pour se préparer à la future donne réglementaire et concurrentielle

La filière à un tournant 

Croissance inégale

Le marché du génie climatique affiche une dynamique satisfaisante ces dernières années. L'activité connaît même, depuis début 2019, un coup d'accélérateur. Et même si le secteur de la construction fait grise mine ces derniers mois, la chute des mises en chantier a, pour l’instant, eu un impact limité sur les commandes des industriels. Certes, cette embellie masque de fortes disparités d’une filière à l'autre, la demande se portant surtout sur les chaudières thermodynamiques et les PAC, dont les ventes explosent. Une envolée qui s’explique assez largement par un contexte réglementaire favorable au renouvellement des équipements en faveur d’installations plus économes en énergie, comme le « Coup de pouce chauffage » lancé début 2019. Il faut dire que le Gouvernement place la question de l’amélioration de la performance énergétique des bâtiments existants et de la lutte contre la précarité énergétique comme une priorité nationale. Un enjeu d’autant plus important que les prix des énergies flambent, pesant très fortement sur la facture des ménages.

Un climat d’incertitude

Si un vent d’optimisme souffle ces derniers mois, le secteur est en proie à de nombreux doutes. Malgré les ambitions affichées du Gouvernement, la France est clairement en retard sur ses objectifs de développement des énergies renouvelables et d’efficacité énergétique. Les aides à la rénovation, certes nombreuses, restent assez peu connues des ménages et relativement complexes. Et leur réforme engagée à l’autonome 2019, en particulier la transformation du CITE en prime, n’est pas de nature à rassurer les professionnels.
Autre source d’inquiétude : l’évolution de la construction de logements qui continue de décrocher. En parallèle, tout le secteur est dans l’expectative de la publication des textes de la future réglementation environnementale pour les bâtiments neufs. La RT 2020 va accélérer encore un peu plus les évolutions techniques des produits et systèmes CVC (chauffage, ventilation, climatisation) et de production d’ECS (eau chaude sanitaire). Mais quelles seront les exigences concrètes en matière de consommation et d’utilisation des énergies renouvelables qui seront retenues ? Quels fruits seront tirés de l’expérimentation E+C- ? Quelles technologies d’énergie vont ressortir gagnantes ? Ces questions restent pour l’heure ouvertes.

Se préparer à la future donne

Face à un avenir incertain, les industriels multiplient les initiatives. Vaillant, Viessmann, Bosch… la plupart élargissent leur offre à tout va et se positionnent sur l’ensemble du marché, ou presque. Des stratégies d’offre globale qui alimentent une politique d’acquisitions, à l’image du rachat de l’autrichien Etherma par Viessmann en 2018 ou de la reprise du spécialiste des pompes à chaleur Techneco par BDR Thermea.
L’émergence de la maison connectée offre également des opportunités à toute la filière. Le développement des technologies d’intelligence artificielle associées aux solutions de connectivité est l’occasion de renouveler les gammes des fabricants, tout en générant de nouveaux revenus grâce aux services associés. Radiateurs intelligents, chaudières connectées… les solutions mises sur le marché se multiplient. De nouveaux business models se mettent en place avec, au cœur de la bataille, l’exploitation des datas collectées et la recherche de liens directs avec l’utilisateur final. La course aux partenariats technologiques et d’interopérabilité des solutions est lancée.

Périmètre de l’étude

  • Chauffage
  • Aéraulique
  • GTB
  • Climatisation
  • Régulation

Les dernières études

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

L'observatoire des enseignes de pharmacies

Services, MDD, approche phygitale, expansion géographique… : comment les enseignes transforment le réseau officinal français

Mars 2020

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Les nouveaux modèles du facility management

Digitalisation des services immobiliers et nouveaux environnements de travail redessinent les perspectives du secteur

Mars 2020

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Le renouveau du logement étudiant en France

Quel est le potentiel des nouveaux concepts d'hébergements pour jeunes actifs et étudiants ?

Mars 2020

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Les stratégies Patient-Centric et Beyond-the-pill de la Pharma et des…

Créer de la valeur grâce à des solutions intégrées : un impératif pour les industries de santé

Février 2020

Découvrir