Le renouveau du marché de la décoration intérieure

Le renouveau du marché de la décoration intérieure

Nouveaux entrants, refonte des concepts et digital redessinent le paysage concurrentiel

À partir de 2 950 € HT

Publiée en janvier 2018

Fiche technique

Tarif

À partir de 2 950 € HT


Redigée en français
Publiée en janvier 2018
120 pages


Formats

  • p Papier

  •       
  • F PDF

Notre Consultant

Sabrina TIPHANEAUX

Une étude pour :

  • Evaluer la taille et la dynamique du marché de la décoration intérieure
  • Disposer d’un panorama précis des positions et stratégies des enseignes de décoration et nouveaux entrants   
  • Identifier les concepts émergents et benchmarker les dispositifs digitaux innovants
  • Appréhender l’impact de la révolution numérique sur les business models et le jeu concurrentiel 

 

Plus qu’un effet de mode, une tendance de fond

Valeur refuge par excellence, la maison occupe une place de choix dans le budget et les loisirs des ménages. Ils y consacrent, chaque année, plus de 10 milliards d’euros pour la décorer, que ce soit dans l’achat d’objets décoratifs, de textile de maison, de luminaires ou d’arts de la table. Une passion bien Française qui trouve dans les médias et le petit écran un territoire d’expression privilégié comme en témoigne la multiplication du nombre d’émissions consacrées à l’aménagement intérieur. Et si le marché peut compter sur un engouement qui ne faiblit pas d’année en année, il bénéficie également depuis deux ans d’un contexte porteur : avec plus de 376 000 nouveaux logements construits et près de 840 000 biens immobiliers qui ont changé de main, l’année 2016 a été particulièrement riche en déménagements… et en nouveaux espaces à décorer !

Susciter l’envie

Corollaire à cette démocratisation, le monde de la décoration a désormais quitté l’univers de l’utilitaire pour entrer pleinement dans celui du plaisir et de l’impulsion. Elargissement des gammes, collections capsules, pop up stores, collaborations exclusives… les marques et enseignes de décoration empruntent les codes de la mode voire, parfois même, se soumettent aux mêmes diktats de la fast fashion. Un travail sur l’offre qui s’avère payant pour beaucoup d’entre elles. Et pour créer l’envie, la théâtralisation et la mise en scène des produits en magasin sont devenues des leviers indispensables, mais posent la question de la rentabilité des espaces de vente alors que le nombre de références augmente.    

Digital et révolution numérique bougent les lignes et renouvellent l’expérience client

Mais dans cette quête à la réactivité et la différenciation, il est un domaine prometteur : celui du digital. Les opportunités qu’il offre pour saisir de nouveaux business et enrichir l’expérience client sont colossales. A l’heure actuelle, les stratégies des marques et des enseignes se « limitent » encore essentiellement à jouer sur la complémentarité entre le on et off-line pour améliorer le taux de conversion et à exploiter le potentiel des réseaux sociaux pour renforcer le lien avec le consommateur. Mais elles ne sont que la partie émergée de l’iceberg. Les avancées en matière de technologies connectées, de réalité augmentée ou dans le domaine de l’impression 3D, encore à l’état d’initiatives, vont, demain, complètement changer la manière de concevoir, produire et vendre les produits.

Une nouvelle arène concurrentielle

Qu’elle soit au cœur de l’offre, présentée en produits d’appel, ou intégrée dans un concept lifestyle, la décoration est investie par de nombreux retailers. Face au rouleau compresseur Maisons du Monde, les généralistes de la maison (Ikea, Conforama…) font de la résistance alors que des concepts spécialistes, comme Zôdio, trouvent leur place sur le marché. Mais l’offensive vient également des grands noms de la vente à distance : Amazon a ouvert une boutique dédiée à l’univers de la décoration quand La Redoute, désormais intégrée au groupe Galeries Lafayette, se relance. Du côté des leaders de la mode (Pimkie, H&M, Zara…), nombre d’entre eux ont récemment décliné leur savoir-faire dans des collections pour la maison. Et dans cet univers déjà très concurrrentiel, où de nouveaux entrants tentent régulièrement leur chance, certains peuvent jouer le rôle de « game changer ». En effet, alors que le digital et les nouvelles technologies prennent de plus en plus de place, les acteurs qui maîtrisent la collecte des données et les nouveaux outils (intelligence artificielle, etc.) pourraient venir marcher sur les plates-bandes des enseignes et disrupter la relation client...

 

LES + DE L’ETUDE

  • Une cartographie précise des forces en présence sur le marché
  • Une analyse détaillée des stratégies digitales des marques et enseignes
  • Nos projections de l’évolution du jeu concurrentiel
  • Un panorama des meilleures pratiques pour renouveler l’expérience de shopping des consommateurs à travers des business casses

Les dernières études

NOUVEAUTE
Les Echos Études

Les programmes de prévention santé en entreprise

Effet de mode ou offre durable ?

Janvier 2018

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Le renouveau du marché de la décoration intérieure

Nouveaux entrants, refonte des concepts et digital redessinent le paysage concurrentiel

Janvier 2018

Découvrir

NOUVEAUTE
Les Echos Études

Les stratégies digitales des laboratoires pharmaceutiques

Transformation des organisations, nouveaux réseaux d’innovation et écosystème élargi à l’ère de la santé connectée

Décembre 2017

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Marché mondial des souliers de luxe

Quelle redistribution des cartes pour un marché en mutation ?

Décembre 2017

Découvrir