Le marché et la distribution des cosmétiques bio et naturels

Le marché et la distribution des cosmétiques bio et naturels

Quels leviers pour bénéficier à plein du potentiel du marché ?

À partir de 2 450 € HT

Publiée en juin 2017

Fiche technique

Tarif

À partir de 2 450 € HT


Redigée en français
Publiée en juin 2017
230 pages


Formats

  • p Papier

  •       
  • F PDF

Notre Consultant

Cécile DESCLOS

Expert du secteur
Beauté

Une étude pour :

  • Evaluer la dynamique et les perspectives du marché français des cosmétiques bio et naturels 
  • Analyser les forces en présence : positions concurrentielles et modèles de développement 
  • Benchmarker les différents circuits de distribution et comparer les stratégies des enseignes 
  • Décrypter les tendances structurantes et anticiper les mutations du marché

Quels leviers actionner pour bénéficier à plein du potentiel du marché ?

Un marché sous-exploité, un potentiel de croissance important

Dans un environnement de marché difficile pour la beauté, les cosmétiques bio et naturels affichent des performances satisfaisantes. Pour autant, le marché n’a pas explosé après le boom de la seconde moitié des années 2000. Les cosmétiques bio demeurent une niche et la distribution est encore largement dominée par les distributeurs spécialisés. Le potentiel de croissance est important :

  • Portés par des tendances de fond, les comportements d’achats évoluent. La cible s’élargit au-delà des « bio addicts » ;
  • La distribution tend à s’ouvrir, notamment les GSA dont les ventes de cosmétiques bio ont fortement progressé en 2016 tandis que le rayon hygiène-beauté dévisse. Carrefour, Leclerc et Intermarché ont ainsi repensé leur MDD, Monoprix a mis l’accent sur les partenariats (Lavera, Natura Siberica). Dans le sélectif, le bio émerge à l’heure où le circuit cherche des relais de croissance. Les initiatives de Sephora aux Etats-Unis laissent entrevoir le potentiel du bio/naturel pour les enseignes en France.

                                                                                        

De nombreux défis à relever pour les marques

Les ressorts de l’acte d’achat des cosmétiques bio reposent encore largement sur des drivers négatifs. L’enjeu consiste donc pour le bio à se poser en alternative au conventionnel sur l’ensemble des dimensions afin de :

  • fidéliser les acheteurs, accroître la fréquence d’achat et le panier moyen ;
  • recruter de nouveaux consommateurs ;
  • conquérir les linéaires.

Les marques ne peuvent plus se contenter de capitaliser uniquement sur le bio. Ceci  peut passer par :

  • L’innovation produit. Par exemple, Dr Hauschka a totalement repensé son maquillage afin de challenger le conventionnel ;
  • Un discours de marque et un positionnement plus pointus, à l’instar des nouvelles marques présentes sur le marché (cf. Absolution, Zao Make-Up, Lady Green, Toofruit). Coslys a ainsi opéré un relooking complet de sa gamme ;
  • Un positionnement « bio + », via l’intégration de valeurs complémentaires du bio (production locale, commerce équitable, vegan, …).

La capacité à recruter de nouveaux consommateurs est par ailleurs subordonnée à l’élargissement de la diffusion :

  • Si la distribution demeure cloisonnée, certaines marques ont une distribution « duale » (Cattier, Melvita, Weleda, Sanoflore, …). Léa Nature couvre la quasi-totalité des circuits via ses différentes marques ;
  • Les canaux alternatifs se développent. Si Internet constitue un circuit stratégique, d’autres circuits émergent (beauty truck Aroma-Zone, par exemple).

Les plus de l'étude :

> Les chiffres clés du marché, au global et par circuit de diffusion
> Un panorama complet des forces en présence et des business model
> Des business cases et portraits d’entreprises présentes sur le marché
> Le décryptage de la reconfiguration à venir du jeu concurrentiel (marques et distribution)

Les dernières études

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Le marché de la maintenance et des services aéronautiques

Quelles stratégies des acteurs de la MRO et de l’aftermarket dans l’aviation civile ?

Novembre 2017

Découvrir

NOUVEAUTE
Les Echos Études

Le marché français du dernier kilomètre

Innovations technologiques, offensive d'Amazon, ubérisation de l'offre ... potentiel économique et nouveaux business models de la livraison au client…

Septembre 2017

Découvrir

Panel distributeurs
Les Echos Études

Le marché de l’animal de compagnie : base de données statistiques et …

Les ventes de près de 100 catégories de produits dans les 9 univers qui composent le marché de l’animal de compagnie

Septembre 2017

Découvrir

NOUVEAUTE
Les Echos Études

Pharmacie d'officine à l'ère du digital

L’innovation en pharmacie pour optimiser la relation patient et ré-enchanter l’expérience client

Août 2017

Découvrir