Cosmétique sur-mesure et nouvelles technologies : un nouveau marché

Cosmétique sur-mesure et nouvelles technologies : un nouveau marché

Comment l’innovation technologique transforme le secteur de la beauté de l’amont à l’aval

À partir de 2 950 € HT

Publiée en septembre 2019

Fiche technique

Tarif

À partir de 2 950 € HT


Redigée en français
Publiée en septembre 2019
200 pages


Formats

  • p Papier

  •       
  • F PDF

Notre Consultant

Cécile DESCLOS

Une étude pour :

  • Analyser le potentiel des nouvelles technologies (intelligence artificielle/réalité augmentée, impression 3D, objets connectés) dans le secteur de la beauté : Quelles perspectives pour le marché de la beauté personnalisée high-tech ?
  • Dresser un panorama de la beauty tech. L'écosystème, la place de la France, le vivier des jeunes pousses françaises au travers de business cases
  • Analyser les stratégies et les ambitions des principaux groupes de cosmétique à l'égard des technologies innovantes
     

Le sur-mesure high-tech, game changer de l'industrie cosmétique
 

EDITO 

A l'aube d'une nouvelle ère : le sur-mesure donne le LA
 

La personnalisation, nouveau visage du secteur de la beauté

Avec une croissance d’environ 5% en 2018, le marché mondial des cosmétiques est porté par les aspirations et les besoins très divers des consommateurs et stimulé par les innovations constantes de l'industrie. Le secteur de la beauté entame sa troisième révolution technologique, après celle du e-commerce et des réseaux sociaux. Les nouvelles technologies numériques marquent en effet l'avènement d'une cosmétique hyper-personnalisée. Les marques de la beauté entendent répondre à la demande croissante de personnalisation non seulement des services mais aussi des produits grâce aux progrès technologiques. Ainsi, le CES 2019 de Las Vegas a dévoilé les dernières avancées de la Beauty Tech : capteurs de peau portables et connectés, masques de soins imprimés en 3D, plateformes de conseils dermatologiques fonctionnant grâce à l'intelligence artificielle, miroirs connectés, .... L'avenir de la cosmétique se trouve indéniablement dans le développement d'outils permettant l'émergence de nouveaux usages, d'un marketing personnalisé et de la fabrication de produits sur mesure (couleurs, formules, textures…). Les innovations disruptives du secteur touchent aujourd'hui à la fois le BtoC, le BtoB, et les process industriels. Toute la chaîne de valeur est dorénavant impactée, et notamment les modes de production (adaptabilité, plus faibles quantités de produits, gammes très étendues).

La technologie imagine les routines beauté de demain basées sur l'expérientiel et le serviciel

C’est un changement de paradigme pour l'industrie cosmétique. L'intelligence artificielle, les objets connectés et certaines applis constituent des innovations de rupture en inversant le schéma d'entrée du consommateur dans l'univers des marques de beauté. Traditionnellement, sa « porte d’entrée » est le produit choisi. Désormais, les différents outils proposant des diagnostics pour des soins personnalisés modifient aujourd'hui la donne : c’est à partir des besoins identifiés de chacun que s'effectuera l'offre de soins. De même, l'essor de l’impression 3D va considérablement accroître la prise en compte des particularités de chacun, avec la possibilité offerte au client d'imprimer chez lui des produits de beauté réellement adaptés. Du côté de l'industrie cosmétique, l'impression 3D se développe car elle permet non seulement d'améliorer les procédés de recherche & développement, de réduire les coûts, mais aussi d'accroître la réactivité face aux nouvelles tendances. 

L'innovation technologique, levier clé de la croissance des groupes

L'écosystème français de la beauty tech se situe plutôt en bonne position par rapport à la concurrence mondiale. Les startups françaises bénéficient de divers avantages : elles profitent de l'existence de nombreux incubateurs et accélérateurs, du leadership et du savoir-faire de grands groupes et PME avec lesquelles elles collaborent en Open innovation ainsi que de l'implication des pouvoirs publics dans la Cosmetic Valley. La prise de conscience des grands groupes quant à la nécessité de lier leur développement aux innovations technologiques semble en revanche inégale, et si l'on décèle des pionniers incontestables, d'autres demeurent plus en retrait. Les marques françaises sont bien armées face à la compétition internationale féroce. Celle-ci vient principalement des Etats-Unis mais également d'Asie, et plus particulièrement du Japon, de Chine et de Corée du Sud.

LES + DE L’ETUDE

> Le panorama et le potentiel des innovations technologiques dans le secteur de la beauté personnalisée par :

  • Technologie : intelligence artificielle (notamment la réalité augmentée), IoT, impression 3D
  • Fonctionnalité : diagnostics, essais, recommandations, produits sur-mesure
  • Segment de la beauté : protection solaire, soins du visage, soins du corps maquillage, capillaire, nail art, parfums
  • Support : applis, objets/équipements connectés, robots

> Un panel de 38 startups françaises

> Des business cases sur 12 groupes de cosmétique

> Des entretiens qualitatifs réalisés auprès de startups, d'incubateurs…

Les dernières études

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Les stratégies Patient-Centric et Beyond-the-pill de la Pharma et des…

Créer de la valeur grâce à des solutions intégrées : un impératif pour les industries de santé

Décembre 2019

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Le secteur bancaire français

Tour d’horizon des principales thématiques qui impactent les banques françaises

Décembre 2019

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

L' avenir des laboratoires de biologie médicale

Nouveaux modèles économiques, nouveau jeu concurrentiel

Décembre 2019

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Smart Healthy Cities

La santé à l’heure des territoires numériques, de l’intelligence artificielle et du Big Data

Décembre 2019

Découvrir