Le renouveau des business models de la beauté

Le renouveau des business models de la beauté

Nouvelles marques, nouveaux concepts, nouveaux circuits, nouvelles promesses, nouveaux usages, … : penser la beauté de demain

À partir de 2 950 € HT

Publiée en septembre 2020

Fiche technique

Tarif

À partir de 2 950 € HT


Redigée en français
Publiée en septembre 2020
200 pages


Formats

  • p Papier

  •       
  • F PDF

Notre Consultant

Cécile DESCLOS

REINVENTER AUJOURD’HUI LA BEAUTE DE DEMAIN

Une nécessaire réinvention des business models

Après un inéluctable « trou d’air » en 2020 imputable au COVID-19, le marché de la beauté devrait renouer rapidement avec une croissance robuste. Le secteur est toutefois sous tension. Les acteurs (marques et distributeurs) évoluent dans un environnement de plus en plus complexe et concurrentiel (décloisonnement du marché, montée en puissance des indie brands et DNVB, recomposition de la chaîne de valeur autour d’un modèle consumer centric, …) imposant de repenser les modèles.

L' adaptation de la distribution aux nouveaux paradigmes

Off line, le modèle des points de vente standardisés et des réseaux uniformes devient obsolète. Il s’agit de réinventer le parcours d’achat via des boutiques/enseignes complémentaires, les pop-up stores, voire les boutiques inventory-less (cf. Amore Seongsu). A ceci s’ajoutent les points de vente next gen, conçus autour du digital (et, notamment, du mobile) afin d’amplifier l’expérience IRL (M.A.C Experience Center, Atelier Beauté Chanel, …).

Dans le même temps, les distributeurs (re)prennent la parole, via la curation et/ou la certification. Les concepts engagés fleurissent, sous l’effet d’acteurs récents (Loop, Oh MY Cream !, Credo Beauty, …) ou plus établis (Carrefour via son nouveau concept Sources, Lush Naked, The Body Shop, …).

On line, l’enjeu consiste désormais à dépasser et compléter le e-commerce traditionnel. A côté du s-commerce qui prend son envol (cf. WeChat, Instagram Checkout), le livestream shopping et les consultations virtuelles se développent.

Offres et marques next gen : de nombreuses opportunités

Alors que le consommateur évolue, que les nouvelles tendances émergent de plus en plus rapidement et que les nouvelles marques/propositions font bouger les lignes, les acteurs historiques de la beauté repensent leur portefeuille, développent de nouvelles offres (ultra-personnalisation, DIY, …) et intègrent de nouvelles pratiques.

A côté des marques historiques/« patrimoniales », les marques purpose-driven (by Humankind, Lamazuna, Umaï, 900.care, CoZie, UpCircle, …), ou militantes (Typology, Beauty Pie, …) se multiplient et attirent les leaders. Notons ainsi le rachat de Stop the water while using me ! par Beiersdorf (février 2020) ou la prise de participation d’Estée Lauder dans Deciem (2017).

La « communauté » est désormais au centre des business models comme l’illustrent Walker & Company et Billie (rachetées par P&G) et Queendom (développée par Puig) ou Alder New York, Non Gender Specific, Fluide et Jecca Blac sur le segment genderless. Par ailleurs, à la suite de Glossier, de nombreuses marques community-driven sont apparues : youtiful (dans laquelle Henkel a pris une participation), LYCL (Nivea Accelerator), Versed (LVMH Luxury Ventures), Winky Lux, … Parallèlement, le tribal shopping monte en puissance (cf. younique, LimeLife by Alcone, Arbonne International).

Notons enfin l’intégration croissante du big data aux stratégies marketing comme l’illustre le cas chinois et la multiplication des partenariats entre les acteurs de la beauté et Tmall.

Une étude exclusive prospective pour :

  • Appréhender les mutations à l’œuvre sur le marché et les défis auxquels font face les acteurs (marques et distributeurs)
  • Mesurer l’impact du COVID-19 sur les comportements des consommateurs
  • Disposer d’une analyse approfondie des nouvelles tendances structurantes aux travers de nombreuses études de cas
  • Identifier les leviers et les modèles gagnants qui permettront de répondre aux nouvelles attentes des consommateurs et de capter les nouvelles opportunités

Les plus de l'étude :

  • Un « deep dive » dans les nouvelles tendances qui feront le marché de la beauté de demain
  • Un panel de plus d’une centaine d’acteurs passés au crible (groupes, marques, distributeurs ; des leaders aux jeunes pousses)
  • L'analyse de l’impact du COVID-19 sur le marché de la beauté et les comportements des consommateurs
  • Une revue détaillée des concepts les plus prometteurs, innovants et disruptifs
  • De très nombreuses études de cas tout au long de l’étude

Les dernières études

INCLUS LES IMPACTS DE LA CRISE
Les Echos Études

CPTS, MSP, ESP : comment les collectifs de soins redessinent la médec…

Coordination des soins, lutte contre les déserts médicaux, transformation numérique des cabinets médicaux : le regroupement des professionnels de san…

Mars 2021

Découvrir

NOUVEAUTE
Les Echos Études

L’observatoire du financement participatif des entreprises

Crowdlending, crowdequity et crowdfunding immobilier : stratégies et perspectives d’évolution de l’activité à l’horizon 2024

Mars 2021

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Immobilier étudiant à horizon 2022-2025

Quelles seront les prochaines mutations du marché ? Comment s’y préparer ?

Mars 2021

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Les nouveaux défis de la pharmacie d’officine

Impact de la crise de la Covid-19, nouveaux services pharmaceutiques, transformation numérique et montée en puissance des enseignes

Mars 2021

Découvrir