L'industrie du paiement face au digital

L'industrie du paiement face au digital

Cartographie de l’offre, décryptage des évolutions concurrentielles et analyse des stratégies gagnantes

À partir de 3 150 € HT

Publiée en octobre 2017

Fiche technique

Tarif

À partir de 3 150 € HT


Redigée en français
Publiée en octobre 2017
200 pages


Formats

  • p Papier

  •       
  • F PDF

Notre Consultant

Hélène MEZIANI

Un 360° des innovations dans l’industrie du paiement

UNE ETUDE POUR

- Comprendre les évolutions récentes dans l’industrie du paiement et la révolution digitale en cours

- Connaître les drivers de l’innovation dans le paiement (réglementations, technologies, évolutions culturelles)

- Apprendre des succès à l’international : WeChat, Alipay, Venmo, M-Pesa, etc.

- Décrypter les stratégies gagnantes pour s’imposer sur le marché du paiement

 

Une offre pléthorique de nouveaux services de paiement qui peine à convaincre les Français

Le paiement est le principal domaine d’innovation des startups dans le secteur financier. Les fintechs spécialisées se sont ainsi multipliées au cours des dernières années et ont cherché à répondre à des besoins jusqu’alors peu ou mal couverts : cagnottes, partage de frais entre amis, paiement à l’étranger, etc. En parallèle, les GAFA, opérateurs de téléphonie et fabricants de smartphones ont eux aussi mis un pied dans le secteur du paiement afin de proposer de nouveaux services à leurs clients ou utilisateurs et de collecter de nouveaux types de données. Les banques, elles aussi, ont lancé des initiatives en matière de paiement. La plus avancée, Lyf Pay, a le mérite d’associer, en plus de BNP Paribas et Crédit Mutuel, les leaders de la grande distribution Carrefour et Auchan. Enfin, des acteurs comme Mastercard et Visa travaillent, avec des partenaires ou non, sur l’utilisation des objets connectés comme nouveaux supports de paiement grâce à la dématérialisation de la carte. Malgré ces nombreuses innovations, le taux d’adoption de ces nouvelles solutions reste, en France, désespérément bas. Selon un sondage d’Harris Interractive réalisé en novembre 2016, les taux d’utilisation du paiement mobile sans contact et par QR Code atteignaient respectivement 6% et 3%. 

Les pays émergents largement en avance dans l’adoption des paiements innovants

Au contraire, en Asie et en Afrique, les solutions de paiement grâce au mobile se développent de manière exponentielle.
70 millions d’Africains utilisent ainsi des services de mobile money, ces wallets rattachés à un numéro de téléphone. En Chine, le taux de pénétration des fintechs dans le paiement et le transfert d’argent atteint 40% selon DBS.

Parmi les économies développées, certains pays ont également une longueur d’avance. C’est notamment le cas du Danemark où respectivement 3 millions et 1,5 million de consommateurs utilisent les applications Mobile Pay et Swipp (sur une population totale de 5,6 millions de personnes) et où le taux d’utilisation des espèces s’est effondré ces dernières années. Aux États-Unis, le nom de l’application de paiement mobile peer to peer Venmo est devenu un verbe chez les Millenials.

Entre volontarisme politique, initiatives privées et caractéristiques propres à ces marchés, quels sont les facteurs de succès des nouveaux services de paiement dans ces pays ?

Les nouveaux services de paiement doivent convaincre consommateurs et commerçants 

Le succès des acteurs du paiement repose sur deux facteurs : la capacité à profiter d’un double effet de réseau (consommateurs et commerçants) et à rentabiliser la communauté d’utilisateurs. Institutions financières, GAFA et fintechs doivent donc trouver le bon modèle pour attirer les particuliers et les commerçants tout en parvenant à dégager des ressources. Si la gratuité pour les consommateurs est le plus souvent retenue, elle n’est pas suffisante pour garantir l’adoption. Alors que le taux de satisfaction des Français vis-à-vis des moyens de paiement existants dépasse 80% selon un sondage de Cofidis Retail (avec Crédit Mutuel-CIC), les nouveaux services devront apporter une réelle proposition de valeur pour réussir à s’imposer. 

 

Chiffre clé

27% : le taux d’adoption des services des fintechs en France en 2016, tous segments confondus (contre 33% en moyenne dans le monde)

Source : EY Fintech Adoption Index

 

LES « + » DE L’ETUDE

  • La cartographie des nouveaux services en France par segment : paiement mobile, par SMS, paiement peer to peer, services d’encaissement en ligne et en point de vente, solutions de sécurisation des transactions, etc.
  • Le panorama des moteurs et des freins de l’innovation dans le paiement
  • L’analyse des caractéristiques des success stories dans le paiement : Alipay et WeChat en Chine, M-Pesa en Afrique, etc.

Les dernières études

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Marché mondial des souliers de luxe

Quelle redistribution des cartes pour un marché en mutation ?

Décembre 2017

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Certificats d’économies d’énergie : la 4e période change la donne

Comment les obligés et délégataires vont-ils adapter leurs stratégies de production de CEE aux nouveaux objectifs?

Décembre 2017

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Smart building : l’heure du décollage a sonné

Objets connectés, stockage, blockchain, … quelles solutions innovantes pour l’industrie du bâtiment ?

Décembre 2017

Découvrir

NOUVEAUTE
Les Echos Études

Défis et perspectives de l'hôpital public

Regroupement et mutualisation via les GHT, objectifs de marge brute malgré de fortes contraintes financières, réorganisation du travail, mutation dig…

Décembre 2017

Découvrir