Le secteur bancaire français

Le secteur bancaire français

Quel relais de croissance et de rentabilité dans un climat de taux bas et de digitalisation de l’économie ?

À partir de 2 950 € HT

Publiée en février 2016

Fiche technique

Tarif

À partir de 2 950 € HT


Redigée en français
Publiée en février 2016
375 pages


Formats

  • p Papier

  •       
  • F PDF

Notre Consultant

Hélène MEZIANI

Expert du secteur
Banque - Finance - Assurance

Une étude pour :

  • Passer en revue les stratégies des banques françaises et les facteurs clés de leur réussite
  • Anticiper la reconfiguration à venir du secteur face aux FinTech
  • Décrypter les tendances structurantes et anticiper les mutations d’un secteur en recherche de nouvelles sources de revenus

Des banques rentables en recherche de nouvelles sources de revenus

A la suite d’importants plans de réduction des risques, les résultats 2014 et 2015 des banques s’envolent. Elles ne renouent cependant pas encore avec les rentabilités d’avant crise et le secteur s’interroge. En effet, la croissance des grands établissements n’est plus tirée par les BFI qui souffrent des dysfonctionnements des marchés financiers et de l'accroissement de la pression réglementaire. Même constat dans la banque de détail qui voit ses marges se réduire dans un climat de taux bas et ce, malgré la remonté des encours de crédit en 2015. Dans ce contexte, les grandes banques de réseau sont aujourd’hui à la recherche de nouvelles sources de revenus pour confirmer leur croissance tout en n’accentuant pas leur exposition aux risques.

Un contexte de taux bas limite l’innovation en matière d’épargne

Avec des taux longs structurellement et durablement bas, les produits d’épargne à inertie (près de 50 % du portefeuille d’épargne des français) peinent à maintenir des rémunérations au-dessus de 2,5 % net. De leur côté, les produits risqués sont largement contraints par des règlementations (SII, MIF2, PRIIPS…) qui en alourdissent fortement les coûts de gestion, limitant de fait le développement de produits innovants. Une stratégie émerge : la rationalisation des processus de souscription et de gestion des risques acceptés par les épargnants via d’importantes réorganisations des ressources en banque de détail.

Le secteur bancaire confronté à de nouvelles attentes de clients participatifs et digitalisés

En augmentant la fréquence des interactions entre les banques et leurs clients tout en élevant continuellement le niveau d’exigence, la révolution digitale modifie profondément la relation client. Plus qu’une simple tendance, ces nouvelles habitudes impactent la structure des réseaux bancaires et en particulier les agences physiques dont les conseillers doivent se digitaliser dans un contexte où plus de 2 900 agences ont fermées depuis 2008. De plus, les attentes du marché pour des projets participatifs donnant accès à une nouvelle expérience client attirent de nouveaux acteurs : les FinTech. Face à ces ruptures de modèle, les banques ont tout d’abord lancé de lourds investissements stratégiques dans l’omnicanal pour répondre à la digitalisation de la demande mais cherchent encore quelle réponse apporter à la menace FinTech. Trois modèles stratégiques émergent : l’investissement direct dans les FinTech les plus complémentaires avec les fonctions bancaires menacées, l’open innovation pour limiter la taille des FinTech et conserver une partie des métiers traditionnels et la co-innovation pour faire évoluer les modèles sur un mode partenarial et non strictement concurrentiel.

LES « + » DE L’ETUDE

  • L’analyse détaillée des positionnements stratégiques des 11 premières banques françaises
  • Le cadre réglementaire exhaustif du marché bancaire et ses grandes échéances à venir
  • Le bilan complet des produits d’épargne, de leurs clients et des positionnements des banques sur ces produits
  • L’analyse des nouvelles attentes des clients 3.0 face à la révolution digitale
  • L’état des lieux des innovations digitales bancaires : objets connectés, nouveaux devices, cloud…
  • Les enjeux des plans de transformation RH dans les grandes banques de réseau
  • Le focus sur les FinTechs et les stratégies des banques face à ces nouveaux entrants
  • Les résultats de l’enquête exclusive Les Echos Etudes sur la facturation des frais de tenue de compte 

Les dernières études

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Les nouveaux enjeux de la promotion immobilière

Evolution des usages, nouvelles technologies et défis énergétiques transforment les attentes du marché

Décembre 2018

Découvrir

Nouveauté
Les Echos Études

La gestion de patrimoine et de fortune

Perspectives d’évolution du contexte concurrentiel et modèles gagnants de demain

Décembre 2018

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

La révolution annoncée de l'intelligence artificielle en santé

Décembre 2018

Découvrir

Nouveauté
Les Echos Études

Le marché des véhicules autonomes

Comment le déploiement à grande échelle des voitures sans chauffeur va bouleverser l'industrie automobile et des services ?

Décembre 2018

Découvrir