Le marché français du véhicule électrique

Le marché français du véhicule électrique

Un nouvel écosystème impliquant constructeurs automobiles, fournisseurs d’énergie, gestionnaires de réseaux, exploitants de bornes de recharge…

À partir de 2 750 € HT

Publiée en juin 2017

Fiche technique

Tarif

À partir de 2 750 € HT


Redigée en français
Publiée en juin 2017
200 pages


Formats

  • p Papier

  •       
  • F PDF

Notre Consultant

Sabrina TIPHANEAUX

Expert du secteur
Automobile

Une étude pour 

  • Evaluer la dynamique et les perspectives du marché des véhicules 100 % électriques et hybrides rechargeables
  • Cartographier les forces en présence et leurs stratégies (constructeurs auto, fournisseurs d’énergie, gestionnaires de réseaux, pure players…)
  • Comprendre les business model liés au véhicule électrique : exploitation des réseaux de bornes de recharge, interaction entre batteries des véhicules et stockage d’électricité…
  • Anticiper l’impact du véhicule électrique sur la chaîne de valeur du marché de l’électricité

Les conditions du décollage sont enfin réunies 

Lutte contre le changement climatique, dieselgate, pics de pollution…la cote des véhicules thermiques est en chute libre. A contrario, le véhicule 100 % électrique et l’hybride rechargeable passent du statut d’utopie à celui de phénomène industriel. Nous serons, certes, bien loin des 2 millions de véhicules en 2020 (objectif annoncé par le gouvernement en 2009), mais le véhicule électrique n’est plus un serpent de mer. La France a ainsi dépassé le seuil de 100 000 véhicules 100 % électriques en mars 2017. C’est seulement 0,25 % des véhicules en circulation, mais la dynamique est enclenchée car les conditions sont enfin réunies : les constructeurs automobiles en font une de leurs priorités et les initiatives visant à développer des réseaux de bornes de recharge se multiplient. Les progrès technologiques en matière d’autonomie, la tendance à la réduction des coûts des équipements et les nombreuses incitations, notamment financières, portent leurs fruits.

Un nouvel écosystème économique 

La production et la commercialisation de véhicules électriques sont la partie émergée de l’iceberg. Derrière, c’est tout un écosystème qui se met en place et de nouveaux business models qui voient le jour. Le développement de la mobilité électrique suppose en effet le déploiement de bornes de recharge privées (chez les particuliers, les entreprises…) et publiques (sur la voirie, dans les parkings…)… qui génèrent diverses prestations (installation, maintenance, gestion de l’accès pour les bornes publiques…). Les batteries sont également un enjeu majeur. Au-delà de leur fabrication, leur utilisation en tant que moyens de stockage de l’électricité ouvre de nouvelles perspectives aussi bien dans l’exploitation des réseaux d’électricité que pour les énergies renouvelables. 

Tout le monde veut sa part du gâteau

Les constructeurs automobiles ont désormais pris le virage de l’électrique et affichent des objectifs ambitieux : Daimler compte développer 10 modèles d’ici 2025 alors que PSA veut électrifier 80 % de ses modèles d’ici 2023… Les fournisseurs d’énergie ne sont pas en reste. EDF et Engie développent des réseaux de bornes de recharge publiques (via Sodetrel pour EDF et via CNR pour Engie) et proposent l’installation de bornes chez les particuliers. L’interopérabilité des réseaux de bornes est, lui, le terrain de jeux des pure players (Freshmile, Gireve…). Enfin, le stockage d’électricité attisent les convoitises de tous les acteurs : les constructeurs automobile comptent sur leurs batteries pour développer des solutions domestiques (Nissan, Renault…), ils misent également avec les fournisseurs d’énergie et les gestionnaires de réseaux sur le « vehicle-to-grid »… Tesla est la synthèse de cette révolution : en partant du véhicule électrique, l’entreprise a développé une batterie de stockage d’électricité pour les particuliers et vient de racheter Solar City, un installateur de solutions photovoltaïques. Véhicules électriques, batteries et solutions photovoltaïques, le nouveau tiercé gagnant de la mobilité et de la consommation d’électricité ?

Les + de l'étude 

  • Une analyse à 360°, transversale et prospective du marché du véhicule électrique
  • Un panorama des business model à l’œuvre sur le segment mass market
  • Un benchmark du positionnement et des stratégies des différents acteurs (constructeurs auto, fournisseurs d’énergie, pure players…)
  • Notre diagnostic des forces en présence sur le marché
  • Des business cases de solutions et d’initiatives d’acteurs impliqués dans l’écosystème du VE

Chiffre clé 

Un marché qui pourrait atteindre 8 à 10 milliards d’euros en 2025
Source : Les Echos Etudes, 2017

Les dernières études

Panel distributeurs
Les Echos Études

Le marché du jardin : base de données statistiques et tendances de co…

Les ventes de près de 180 catégories de produits dans les 8 univers qui composent le marché du jardin amateur

Septembre 2017

Découvrir

Panel distributeurs
Les Echos Études

Le marché de l’animal de compagnie : base de données statistiques et …

Les ventes de près de 100 catégories de produits dans les 9 univers qui composent le marché de l’animal de compagnie

Septembre 2017

Découvrir

Nouveauté
Les Echos Études

Nouveaux défis de l'après-vente automobile

Montée du e-commerce, digitalisation de la relation client, services connectés … quelles stratégies à l’heure de la révolution numérique ?

Août 2017

Découvrir

NOUVEAUTE
Les Echos Études

Pharmacie d'officine à l'ère du digital

L’innovation en pharmacie pour optimiser la relation patient et ré-enchanter l’expérience client

Août 2017

Découvrir