Nouveaux défis de l'après-vente automobile

Nouveaux défis de l'après-vente automobile

Montée du e-commerce, digitalisation de la relation client, services connectés … quelles stratégies à l’heure de la révolution numérique ?

À partir de 2 950 € HT

Publiée en août 2017

Fiche technique

Tarif

À partir de 2 950 € HT


Redigée en français
Publiée en août 2017
200 pages


Formats

  • p Papier

  •       
  • F PDF

Notre Consultant

Sun KIM

Expert du secteur
Automobile

Une étude pour :

  • Disposer des chiffres clés du marché de la rechange automobile par segments et par activités
  • Cartographier les forces en présence et les stratégies à l’œuvre dans la distribution de pièces et d’accessoires (réseaux constructeurs, rechange indépendante, centres auto, enseignes de réparation rapide…)
  • Appréhender l’impact de la digitalisation du secteur sur les modèles économiques des acteurs et le jeu concurrentiel

Le secteur de la rechange automobile change de visage   

Le marché de l’après-vente automobile à l’aube de nouveaux défis

Après avoir été fortement impactés par la crise, les réseaux de distribution de pièces détachées retrouvent progressivement le chemin de la croissance. L’activité des entreprises est mieux orientée et les marges se redressent. Le marché reste cependant porté essentiellement par des augmentations tarifaires nourries aussi bien par un renchérissement du coût des prestations que l’augmentation des coûts des pièces détachées, en particulier sur les pièces captives. Parallèlement, la baisse des prix du carburant a redonné un peu de pouvoir d’achat aux automobilistes qui en ont profité pour faire quelques interventions longtemps différées. 

A plus long terme, les perspectives sont incertaines.  Si le vieillissement du parc offre des opportunités, l’utilisation plus rationnelle de la voiture, la meilleure fiabilité des véhicules ou encore le recours à des modes de transport alternatifs sont autant de facteurs qui devraient peser sur la demande. En parallèle, l’évolution du mix essence/diesel et le développement des motorisations électriques et hybrides va modifier en profondeur les besoins en réparation (motorisations moins gourmandes en opérations de maintenance, modification des types de pannes…).

Prendre le tournant du digital

Dans un contexte où la croissance des acteurs devient quasiment un jeu à somme nulle, la concurrence fait rage pour gagner des parts de marché. Nouvelles prestations d’entretien, élargissement de l’offre, vente de pièces de réemploi… les acteurs du e-commerce jouent désormais à armes égales avec les circuits historiques. Les réseaux constructeurs de leur côté, ont relancé leurs enseignes multimarques et mènent une stratégie de reconquête dans leur réseau officiel (clarification de l’offre, transparence des prix…). Quant aux distributeurs-stockistes, ils poursuivent leur consolidation et continuent de faire grossir le rang de leurs adhérents.
En parallèle, l’ensemble des acteurs accélèrent leur stratégie digitale. Les enjeux sont multiples et consistent à repenser la relation clients à tous les niveaux. Il s’agit autant de déployer des solutions cross canal pour faire jouer la complémentarité des canaux de vente (magasins physiques, sites d’e-commerce et devices connectés) que d’exploiter les réseaux sociaux et les espaces communautaires pour conquérir, fidéliser et réassurer les automobilistes.
Mais la révolution numérique est également à l’origine de nouveaux modèles d’affaires susceptibles de redessiner l’ensemble de la chaîne de valeur. Dans ce domaine, le développement des technologies connectées représente un enjeu considérable pour le marché de l’après-vente automobile. En permettant un diagnostic en temps réel de l’état du véhicule via les informations remontées par la prise OBD, elles offrent aux acteurs de l’aftermarket la possibilité de déployer tout un champ de nouveaux services autour de la réparation et la maintenance du véhicule (diagnostic à distance, push sur des offres ciblées, prise de RDV automatique…). Mais elle ouvre également la porte à une nouvelle forme de concurrence, voire à l’ubérisation du secteur.

Chiffre clé

L’après-vente automobile (pièces et main d’œuvre) représente un marché de plus de 33 milliards d’euros.
Source : Les Echos Etudes

Les plus de l'étude :

  • La dynamique du marché par segments (pneumatiques, carrosserie, batteries, échappement…)
  • Un benchmark du positionnement et des stratégies des différents acteurs (MRA, réseaux constructeurs, fast-fitters…)
  • Une analyse transversale et prospective de l’impact du digital sur le marché de l’aftermarket
  • Un focus sur les nouvelles tendances et les modèles émergents

Les dernières études

OBSERVATOIRE
Les Echos Études

L’Observatoire des groupements et des enseignes de pharmacies en Fran…

Positionnement, stratégies et perspectives des groupements et des enseignes de pharmacies

Décembre 2017

Découvrir

NOUVEAUTE
Les Echos Études

Les stratégies digitales des laboratoires pharmaceutiques

Transformation des organisations, nouveaux réseaux d’innovation et écosystème élargi à l’ère de la santé connectée

Décembre 2017

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Le secteur des cliniques privées

Performances et stratégies face à la contrainte financière et à la concurrence accrue du secteur public

Décembre 2017

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Marché mondial des souliers de luxe

Quelle redistribution des cartes pour un marché en mutation ?

Décembre 2017

Découvrir