Objets connectés dans la banque et l'assurance

Objets connectés dans la banque et l'assurance

Les nouveaux modèles économiques pour le client 3.0

À partir de 2 950 € HT

Publiée en mai 2015

Fiche technique

Tarif

À partir de 2 950 € HT


Redigée en français
Publiée en mai 2015
160 pages


Formats

  • p Papier

  •       
  • F PDF

Notre Consultant

Hélène MEZIANI

Expert du secteur
Banque - Finance - Assurance

Une étude pour:

  • Connaître l'ensemble des nouvelles offres d'objets connectés pour la banque et l'assurance
  • Analyser la mutation des business models en cours
  • Bénéficier des 3 stratégies concrètes d'intégration des objets connectés dans les activités des banques et des assurances

Un nouveau pas dans la logique de transformation digitale

En collectant, traitant et échangeant une multitude de données de manière instantanée et continue, les objets connectés sont à l’origine d’une nouvelle rupture dans le développement de l’économie numérique : l’Internet des objets. Cette nouvelle révolution 3.0 bouleverse les conditions concurrentielles sur les marchés de la banque et de l’assurance. Dans les années à venir, une rupture forte de rentabilité va s’opérer entre les groupes qui auront fait le choix des objets connectés et les autres.

Les clients 3.0 voient le jour

L’analyse de notre enquête réalisée auprès de plus de 1 000 personnes révèle trois grandes typologies de clients pour les objets connectés : les Digital Natives, les Rationnels et les Digital Skeptic. Chaque profil révèle une appréhension différente des objets connectés qui déterminera son taux d’utilisation à court terme et surtout la manière dont il va les utiliser. La capacité des banques et des assurances à s’adapter à cette demande nouvelle constitue aujourd’hui un levier essentiel du développement du chiffre d’affaires du secteur.

Une rupture dans les modèles économiques des banques et des assurances

De nouvelles sources de valeur voient le jour, centrées sur la capacité des acteurs à valoriser la masse des données collectées par l’intermédiaire des objets connectés. Pour les banquiers et les assureurs, l’enjeu essentiel est de savoir maximiser l’exploitation des données produites et de les intégrer dans leurs business models.

De nouvelles stratégies d’intégration sont à l’œuvre

L’insertion de ces innovations au sein des processus traditionnels de création de valeur se matérialise sous forme de trois approches stratégiques :
  • L’approche tactique qui permet à l’assureur de renforcer sa connaissance clients sans changer radicalement son business model
  • L’approche défensive qui permet d’exploiter des solutions technologiques existantes dans le cadre de la relation client
  • L’approche offensive qui vise à maîtriser l'ensemble de sa chaîne de création valeur en agissant en amont des process et en y intégrant de manière optimale des objets connectés

Les dernières études

Nouveauté
Les Echos Études

La banque de détail face au digital

Quelles évolutions de la distribution de produits bancaires grand public dans un environnement digitalisé et plus concurrentiel ?

Juin 2018

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Les stratégies phygitales dans la distribution automobile

Web-to-store, concession 2.0, parcours d’achat 100% en ligne… comment le digital transforme la distribution automobile ?

Juin 2018

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Les stratégies digitales des marques et enseignes de beauté

Les marques et enseignes de beauté se réinventent face aux nouveaux modes de consommation liés au digital

Mai 2018

Découvrir

Nouveauté
Les Echos Études

Digital et innovations numériques dans l’énergie

Nouveaux business model et nouveaux entrants transforment le marché du mass market

Mai 2018

Découvrir