Le marché et les perspectives du e-commerce alimentaire

Le marché et les perspectives du e-commerce alimentaire

Comment répondre aux enjeux et capter le potentiel du marché suite à la forte accélération liée à la crise ?

À partir de 2 950 € HT

Publiée en mai 2020

Fiche technique

Tarif

À partir de 2 950 € HT


Redigée en français
Publiée en mai 2020
200 pages


Formats

  • p Papier

  •       
  • F PDF

Notre Consultant

Cécile DESCLOS

Une étude de marché exclusive pour :

  • Evaluer le potentiel de développement de l’e-commerce alimentaire en France à l’horizon 2025 au global, par catégorie de produits et par type (drive GSA, LAD GSA, marketplace généraliste, pure player spécialiste, vente directe…)
  • Analyser l’impact de la crise sanitaire sur la croissance du marché et sur les changements d’habitude que celle-ci génère chez les consommateurs
  • Analyser les ambitions stratégiques des différents groupes de distribution et décrypter les défis à relever pour défendre leurs positions concurrentielles et répondre à la surchauffe du e-commerce liée à la crise du Covid-19
  • Cartographier les forces en présence et évaluer l’évolution du jeu concurrentiel
  • Evaluer l’impact du e-commerce pour les industriels de l’agroalimentaire

LE E-COMMERCE ALIMENTAIRE EN PLEIN ESSOR SUCITE CONVOITISES ET OFFENSIVE

Relais de croissance et cheval de bataille pour la grande distribution

En France, dans un contexte plutôt morose pour la grande distribution avant la crise sanitaire (déconsommation ; difficultés de l’hypermarché ; annonce de suppressions d’emplois chez Auchan et Cora en janvier 2020…), le e-commerce alimentaire poursuit son développement. Il est au cœur des stratégies et des plans de transformation des retailers français, qui devront relever de multiples défis pour défendre leurs parts de marché entre eux mais également face à la menace d’Amazon et des autres pure players :  organisation logistique de la préparation des commandes jusqu’à la livraison du dernier kilomètre, robotique, commerce vocal, rentabilité des modèles ... Dans leur course à l’avantage concurrentiel, les distributeurs ont conclu des alliances inévitables avec des partenaires technologiques, afin d’accélérer la cadence de leur transformation numérique et d’offrir des propositions de valeur innovantes relatives à de nouvelles expériences d’achat et à un service de livraison « first and friendly ».

Le e-commerce alimentaire tourne à plein régime en temps de pandémie

Secteur essentiel en période de confinement lié à l’épidémie du coronavirus, l’alimentaire retrouve son statut de valeur défensive. Parmi les circuits avantagés, le e-commerce (drive et livraison à domicile) est le grand gagnant : afflux soudain de nouveaux clients, hausse de la valeur moyenne des paniers d’achat. Il fait face à un surcroît d’activité inédit qui a fait grimper sa part de marché au-delà des 10% fin mars-début avril. Des habitudes qui pourraient rester chez les consommateurs après la crise, d’où la nécessité d’assurer un bon niveau de services pour fidéliser ces nouveaux clients. Après des difficultés importantes lors des premières semaines de confinement (taux de rupture élevés, difficultés logistiques et informatiques), les enseignes se sont adaptées et ont redoublé d’agilité pour adapter leur organisation à la situation.

Le drive se réinvente à la conquête de nouvelles clientèles et de nouveaux territoires

Le modèle historique du drive, cette exception hexagonale, a été le vecteur de croissance principal de l’e-commerce alimentaire en France. Il est toujours dynamique grâce au développement continu du parc, notamment chez Carrefour et Intermarché. Par ailleurs, le drive se réinvente avec de nouveaux modèles qui émergent pour coller aux mutations sociétales et conquérir de nouveaux clients et de nouveaux territoires. Ainsi, le concept de drive piéton est en plein essor et permet de recruter de nouveaux consommateurs dans les centres-villes, jusqu’ici non concernés par le drive. Plus récemment, le concept de drive mobile est expérimenté par Courses U Lyon (Drive Truck).

Livraison à domicile, l’heure du décollage a sonné

En parallèle, l’attention des enseignes se porte également sur la livraison des courses à domicile qui commence (enfin) à décoller en France. Celle-ci est parfaitement adaptée aux modes de consommation des Français qui recherchent praticité et gain de temps, même si des freins subsistent toujours sur les produits frais. Les enseignes affinent progressivement leurs propositions de valeur pour répondre au mieux aux besoins du quotidien des consommateurs, tant sur l’offre (petits paniers, le « mieux consommer », les nouveaux temps de consommation…) que sur les modalités de la livraison (délais, livraison en absence…). C’est une course au mieux-disant pour capter la clientèle urbaine.

Un circuit qui pousse également les industriels à évoluer

L’essor du e-commerce alimentaire a également des répercussions sur les industriels de l’agroalimentaire. La vente en ligne offre ainsi de nouveaux débouchés (nouveaux acteurs, marketplaces …). Enfin, c’est également une opportunité pour vendre directement aux consommateurs. La vente en ligne entraine des conséquences sur la constitution de l’offre, sur la façon dont on communique, sur le merchandising, la mise en avant des promotions… Autant d’éléments qui doivent également être pris en considération pour profiter pleinement du potentiel offert par ce circuit.

Notre étude décrypte les mutations en cours et les tendances qui font bouger les lignes de la distribution alimentaire en France. Elle permet d’évaluer le potentiel e-commerce alimentaireet de mieux appréhender les grands défis à relever sur ce marché.

Les + de l'étude :

  • Une approche prospective pour évaluer le potentiel du marché et des différentes propositions de valeur et appréhender les différents scénarii d’évolution possibles
  • Des monographies détaillées sur les stratégies e-commerce des groupes de grande distribution : Auchan, Carrefour, Casino, E.Leclerc, Les Mousquetaires, Louis Delhaize, Système U
  • Une cartographie des forces en présence et des business cases sur quelques acteurs clés
  • Une analyse des impacts pour les IAA en terme de débouchés, d'offre et de stratégies marketing
  • Une comparaison du modèle français aux autres modèles en Europe et dans le monde (US, Chine)

Les dernières études

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

La dynamique des e-pharmacies en Europe

Newpharma, Zur Rose, Shop Apotheke, Pharmasimple, PharmaMarket, Amazon… : qui sont les acteurs clés et les stratégies de ces nouveaux acteurs de la d…

Octobre 2020

Découvrir

INCLUS LES IMPACTS DE LA CRISE
Les Echos Études

Autoconsommation : décollage d’un nouveau modèle énergétique

Quelle proposition de valeur pour préempter le marché et préparer la relance ?

Septembre 2020

Découvrir

INCLUS LES IMPACTS DE LA CRISE
Les Echos Études

CPTS, MSP, ESP et centres de santé : comment les collectifs de soins …

Coordination des soins, lutte contre les déserts médicaux, nouveaux modes d’exercice de la médecine : le regroupement des professionnels de santé ann…

Août 2020

Découvrir

INCLUS LES IMPACTS DE LA CRISE
Les Echos Études

La stratégie d’Amazon dans la santé

Vers un acteur de santé à part entière ?

Juillet 2020

Découvrir