Le nouveau visage de l’après-vente automobile

Le nouveau visage de l’après-vente automobile

Transition du parc, montée du e-commerce, maintenance prédictive, … quels sont les prochains modèles de l’aftermarket ?

À partir de 3 150 € HT

Publiée en octobre 2019

Fiche technique

Tarif

À partir de 3 150 € HT


Redigée en français
Publiée en octobre 2019
150 pages


Formats

  • p Papier

  •       
  • F PDF

Notre Consultant

Sun KIM

Une étude pour :

  • Disposer des chiffres clés du marché par segment (pièces détachées, pneumatiques, lubrifiants…) et par activité (distribution, entretien, réparation…) et connaître les perspectives à l'horizon 2025
  • Analyser les tendances structurantes du secteur (évolution du mix des motorisations, montée des véhicules récents dans les ventes, changements législatifs…) et anticiper l'impact sur les modèles économiques des acteurs et le jeu
  • Décrypter les opportunités offertes par la révolution numérique (IoT, IA, blockchain…) pour transformer l'offre et proposer de nouveaux services

L'étude de référence sur le marché de l'après-vente automobile. Édition 2019

Le grand virage vers le digital

 

Une nouvelle donne

Après quelques années difficiles, le secteur de l'après-vente automobile renoue avec la croissance. Selon nos estimations, le marché de l'aftermarket a enregistré une progression de 5,4 % par an en moyenne depuis 2014, avec une nette accélération en 2017. L'activité reste toutefois portée essentiellement par des augmentations tarifaires, nourries aussi bien par une hausse des coûts des prestations que par le renchérissement des pièces. Parallèlement, l'évolution du mix essence/diesel et le développement des véhicules électriques et hybrides modifient en profondeur les besoins en réparation. Moins gourmandes en maintenance, les nouvelles motorisations nécessitent toutefois une forte technicité, donnant l'avantage aux réseaux constructeurs. L'arrivée prochaine des véhicules autonomes va disrupter encore un peu plus le secteur de l'après-vente. Les nouveaux services et les modèles associés à cette révolution sont encore loin d'être trouvés.

Prendre part à la révolution numérique

Le développement des technologies connectées offre aux acteurs de l'aftermarket la possibilité de déployer tout un champ de nouveaux services (diagnostic à distance, maintenance prédictive…). Les constructeurs ont l'avantage de maîtriser complètement l'accès aux données de la voiture grâce aux systèmes de connectivité embarqués. Les spécialistes de la rechange indépendante ne sont pas en reste et commercialisent des boîtiers connectés pour des véhicules non pré-équipés. Par exemple, Mobivia propose, dans ses réseaux phares, Midas et Norauto, des offres de carnet d’entretien digital depuis 2016. Mais la concurrence ne s'arrête plus aux acteurs historiques de l'automobile. Le déploiement des technologies connectées a ouvert la porte à de nombreux nouveaux entrants à l'image des jeunes pousses Ocean (rachetée par Orange en 2015), WayKonect (rachetée par Total en 2018) et Drust qui proposent des outils de gestion des flottes connectées. Ces start-up prometteuses constituent autant de menaces que de cibles potentielles pour les acteurs en place.

Contrer les géants du e-commerce

 Autre terrain sur lequel les stratégies convergent : la montée en puissance du e-commerce. Après la création de sites spécialisés (Oscaro, Yakarouler), l'arrivée d’Amazon en 2014 a marqué une rupture. Les « e-tailers » maîtrisent parfaitement le parcours d'achat digital et offre une gamme de produits extrêmement large (près de 30 millions de pièces détachées sont proposées à la vente sur Ebay.fr). Ils poussent désormais tous les acteurs à prendre le tournant du digital. Ainsi, PSA a repris Mister-Auto en 2015, Carrefour a lancé en juin 2017 le site monauto.fr, alors qu’Autodis Group a racheté Oscaro en 2018. Dans ce paysage concurrentiel en pleine mutation, qui seront les grands gagnants de la transformation du marché ? Comment la chaîne de valeur va-t-elle évoluer ?

Chiffre clé 

D'après Les Echos Etudes, le marché de l'aftermarket automobile (pièces et main-d’œuvre) a progressé de plus de 9 % en 2017. Quels sont les acteurs les mieux positionnés pour en profiter ?

Source : Les Echos Etudes

Les "+" de l' étude :

  • La dynamique du marché par segments (pneumatiques, carrosserie, batteries, échappement…)
  • Un benchmark exclusif du positionnement et des stratégies des acteurs clés du secteur (MRA, réseaux constructeurs, pure players web…)
  • Notre analyse des disruptions en cours et des prestataires les mieux placés pour profiter des nouvelles opportunités du marché

Les dernières études

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Logistique de proximité : un nouveau marché à capter

Premier et dernier kilomètre, « dernier mètre », prestations mutualisées… Enjeux de la logistique urbaine et opportunités de croissance

Octobre 2019

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Le nouveau visage de l’après-vente automobile

Transition du parc, montée du e-commerce, maintenance prédictive, … quels sont les prochains modèles de l’aftermarket ?

Octobre 2019

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Le marché français de la santé et du bien-être au naturel

Phytothérapie, aromathérapie, probiotiques, homéopathie… Dynamique et perspectives du marché du selfcare au naturel

Septembre 2019

Découvrir

NOUVEAUTÉ
Les Echos Études

Le marché français de la voiture électrique et des services associés

Cartographie, décryptage et perspectives du nouvel écosystème de la mobilité électrique

Septembre 2019

Découvrir