Fiche technique
  • À partir de 2 050 €
  • Collection : Executive Briefing
  • Rédigée en français
  • Publiée en Décembre 2013
  • 140 pages
  • Formats disponibles :
Papier     PDF



Contact consultant

Pour tout contact au sujet d'une étude sur-mesure :
Expert du pôle Agroalimentaire

Cécile DESCLOS
Tel : 01 49 53 89 16



Télécharger le catalogue des études sectorielles

Les perspectives du marché de l'épicerie fine

Les stratégies gagnantes par circuit, la manne du e-commerce et les innovations de demain

Une étude de marché pour :
  • Disposer de la valorisation exclusive du marché au global et par circuit
  • Connaître les perspectives de développement par canal de distribution à l'horizon 2016
  • Identifier des pistes sur les innovations de demain

Présentation
Plan de l'étude
Entreprises analysées
Imprimer
Le marché défie la crise, l'alimentaire haut de gamem est une valeur refuge
Modernisation, internationalisation et e-commerce : les clés du succès pour les épiceries fines
Les produits d’épicerie fine et alimentaires de luxe constituent une valeur refuge pour le consommateur grâce à leurs promesses plaisir et qualité. D’où un trend de croissance soutenu mais la concurrence sur ce marché est rude et les difficultés rencontrées par certains (dépôt de bilan pour Hédiard en attente de reprise, abandon du projet de supermarché gourmet pour Carrefour Place de la Madeleine) démontrent la nécessité de maîtriser les clés du succès, notamment :
  • La modernisation des concepts et des marques pour les épiceries fines : symboles de la French Touch, ces maisons « de quasi-luxe » rajeunissent leurs codes pour conjuguer leur ADN basé sur l’ intemporalité, un art de vivre et un passé rempli de traditions avec une touche de modernité en phase avec les tendances de consommation et pour recruter de nouvelles cibles plus jeunes. Certaines vont même jusqu’à casser ces codes, telle la success story de Kusmi Tea devenue une marque contemporaine et hype…
  • L’internationalisation (Londres, New York, Japon, Dubaï, Moscou …), la croissance externe (par exemple rachat de Marlette par Orientis) et l’e-commerce sont désormais des voies de développement incontournables pour les grandes marques d’épicerie fine.
  • La différenciation pour les grands magasins : Le Bon Marché rénove la plus grande épicerie de France, Les Galeries Lafayette Gourmet Haussmann laisserait place à Eataly, le Printemps persévère dans la multiplication des corners de marques à succès (Mariage Frères, Ladurée, Café Pouchkine).

Internet, un circuit en plein essor mais un business model à prouver
Installer partout l'épicerie fine et développer des petites fabrications locales qui n'auraient pas survécu avec une distribution locale
L’offre gastronomique est en pleine explosion sur internet dont le success modèle repose sur l’abonnement avec notamment :
  • La multiplication des sites de revendeurs dominée par deux acteurs solides : Madeleine Market et Bien Manger ;
  • De nouveaux entrants, leaders du e-commerce : VentePrivée, leader du déstockage sur Internet, vient de lancer Miam Miam sa nouvelle offre d’épicerie fine en octobre 2013 et pourquoi pas demain Amazon dont l’arrivée d’Amazon Fresh est prévue début 2014 en France ;
  • L’essor des Food Box (La cagette des chefs de Madeleine Market, Gastronomiz, Kitchen Trotter, Gourmibox, FoodizBox, PapillesBox, Chocofiz…) qui surfe sur la tendance de la passion pour la cuisine des Français.

L'expert en charge de l'étude
Xavier BARBAUX est spécialisé en marketing pour la restauration et l’agroalimentaire depuis 15 ans.
Diplômé de l’école hôtelière de Strasbourg-Illkirch et de l’ESSEC, il répond aux besoins des entrepreneurs et des entreprises de restauration et agroalimentaires.
Il est le créateur de produits alimentaires d’épicerie fine et de concepts de restaurants en France et à l’étranger.

La méthodologie de l'étude
Cette étude opérationnelle repose sur une méthodologie basée sur :
  • Une quinzaine d’entretiens qualitatifs menés auprès d’acteurs clés du secteur qui ont livré leur vision des principaux enjeux à venir et dévoilé ce que sera pour eux le produit d’épicerie fine et alimentaire de luxe de demain
  • Des business cases analysés et décortiqués pour tirer parti des bonnes pratiques dans les entreprises.
  • Une valorisation exclusive du marché de l’épicerie fine et des différents canaux de distribution et une analyse économique spécifique sur un échantillon de 546 entreprises
  • Une analyse qualitative sur les tendances de consommation en épicerie fine et les principaux facteurs externes d’influence qui orienteront la consommation à l’horizon 2016.